Le contrat de professionnalisation : mode d’emploi



Alternance Enedis

Vous souhaitez vous orienter vers une formation professionnalisante ? Vous aimeriez acquérir de l’expérience sur le terrain tout en obtenant une qualification reconnue et valorisée ? Lisez donc ce qui suit car on vous dit tout sur le contrat de professionnalisation.

Contrat de professionnalisation : de quoi s’agit-il ?

Pour faire simple, lorsque vous choisissez ce contrat, vous passez du temps en entreprise et dans un centre de formation ou une école. Grâce à cet enseignement, vous pouvez obtenir :

  • un diplôme ;
  • un certificat de qualification professionnelle ;
  • un titre professionnel, etc.

Une fois que vous commencez votre formation en alternance, un tuteur est choisi pour vous suivre et planifier votre apprentissage dans l’entreprise.

Contrat de professionnalisation : qui est concerné ?

En tant qu’élève, vous êtes concerné si :

  • vous êtes âgé de 16 à 25 ans lorsque vous signez le contrat en alternance ;
  • vous êtes âgé de 26 ans et vous êtes demandeur d’emploi, inscrit à Pôle emploi ;
  • vous recevez le RSA, l’ASS ou l’AAH ;
  • vous avez obtenu un contrat unique d’insertion, appelé CUI.

En tant qu’employeur, vous êtes concerné si :

Vous êtes une société et vous êtes intéressé par ce genre de contrat ? Si c’est le cas, sachez que chaque établissement a le droit de recruter des élèves, même les entreprises d’intérim.

Sachez cependant qu’il existe quelques exceptions. Certains organismes ne peuvent pas recevoir d’étudiants comme les sociétés publiques, les collectivités territoriales et l’État.

Contrat de professionnalisation, les avantages

Pour l’étudiant

Cette formation présente de nombreux avantages lorsque vous êtes étudiant. Elle vous permet d’obtenir un diplôme ou une qualification. Une fois votre formation terminée, vous êtes souvent embauché par votre employeur. Vous décrochez donc un emploi directement à la sortie de l’école, ce qui facilite votre insertion professionnelle.

Enfin, vous êtes rémunéré tout au long de votre parcours scolaire. C’est un avantage non négligeable, car cela vous permet d’économiser pendant vos études.

Pour l’entreprise

Pour les entreprises, cet enseignement représente un véritable atout, puisque vous profitez d’un étudiant enthousiaste et qualifié que vous pourrez recruter à la fin de sa formation.

En choisissant ce type de formations, vous pourrez être :

  • exonéré des charges sociales ;
  • aidé selon le profil de votre demandeur d’emploi ;
  • pris en charge par l’OPCA pour financer cette formation, etc.

Contrat de professionnalisation, quelles filières choisir ?

Plusieurs secteurs d’activité s’offrent à vous avec ce contrat. Vous pourrez vous orienter vers une formation dans le domaine du tourisme, de l’assurance, ou encore du journalisme ou de la pâtisserie. Vous n’avez plus qu’à choisir votre voie !

Pour trouver des offres de contrat de professionnalisation, pensez à contacter les missions locales, Pôle emploi ou encore le Portail de l’alternance. Renseignez-vous également auprès de votre centre de formation ou école qui parfois ont des partenariats avec des entreprises pour faciliter l'embauche des étudiants.

Contrat de professionnalisation, s’engager pour quelle durée ?

En signant un contrat en alternance, vous vous engagez pour :

  • un CDD entre 6 et 12 mois ;
  • un CDI, qui commence par une formation de 6 à 12 mois et qui devient un CDI à la fin de vos études.

Par ailleurs, la formation incluse dans ce contrat doit représenter au moins 150 heures par an, soit 15 à 25 % de la durée totale du contrat.

Contrat de professionnalisation, quel salaire espérer ?

Lorsque vous choisissez ce mode d’enseignement, vous êtes rémunéré en fonction de votre âge et de votre niveau d’étude. Votre rémunération fluctue alors entre 55 % du SMIC, si vous avez moins de 21 ans, et 85 % si vous êtes âgé de plus de 21 ans.

Contrat de professionnalisation, en alternance ou stage alterné : quelle différence ?

Il existe plusieurs similitudes entre le contrat d’apprentissage et celui de professionnalisation. Dans un cas comme dans l’autre, vous bénéficiez du statut de salarié. En revanche, la durée des contrats est différente, tout comme la rémunération et les profils concernés.

Le stage alterné, lui, vous permet de garder le statut d’étudiant et s’organise grâce à une convention de stage.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION : MODE D’EMPLOI

Matthieu

24 ans

UNIVERSITÉ DE PAU ET DES PAYS DE L'ADOUR

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié