Le diplôme : un atout gagnant pour les jeunes face à la crise



Environ 739 000 jeunes sont sortis, diplômés ou non, de formation initiale en 2006-2007. Au printemps 2010, trois ans après leur sortie, le Centre d'études et de recherches sur les qualifications (Céreq) a interrogé 25 000 d'entre eux sur leurs premiers pas dans la vie active.

Lorsqu'ils sortent de formation initiale, la situation sur le marché du travail est plutôt favorable : le taux de chômage atteint son plus bas niveau depuis vingt-cinq ans au premier trimestre 2008.
Après 3 ans de vie active, le taux de chômage des jeunes atteint 18 %. C'est quatre points de plus que la génération précédente étudiée en 2007 et sortie en 2004. L'accès à l'emploi reste majoritaire : trois ans après avoir quitté le système éducatif, 72 % des jeunes travaillent. La majorité d'entre eux a un contrat à durée indéterminée ou occupe un poste de fonctionnaire.
http://www.imaginetonfutur.com/L-alternance-avant-et-apres-le-bac.html] cette année là. Les CAP et BEP accueillent toujours la majorité des apprentis. Néanmoins, c'est le développement de l'apprentissage dans l'enseignement supérieur qui a fait progresser les effectifs ces dernières années. A noter : les sortants par la voie de l'apprentissage ont un salaire plus élevé que ceux qui sont passés par la voie initiale.
A LIRE AUSSI SUR L'EMPLOI DES JEUNES :
Emploi des jeunes : la JOC plaide pour plus de stabilité et un meilleur accompagnement
7ème édition du baromètre EDHEC Emploi de janvier 2011
Emploi des jeunes : la politique de PSA Peugeot Citroën

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LE DIPLÔME : UN ATOUT GAGNANT POUR LES JEUNES FACE à LA CRISE

Floriane

20 ans

UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LILLE - FACULTÉ DE MÉDECINE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié