Le « piston » pour trouver un emploi est un mythe !



Nous pensons souvent qu'une connaissance de sa famille peut aider à trouver un emploi, mais l'enquête menée par Opinion Way nous prouve le contraire !

A l'occasion de la tournée annuel du Train pour l'Emploi et l'Egalité des Chances, Opinion way a réalisé un sondage national exclusif. En voici les principaux résultats :
Un large plébiscite en faveur de
la formation en alternance

Alors que le Président de la République vient d'annoncer une réforme de l'apprentissage visant à faire passer le nombre de jeunes formés par l'alternance de 600 000 aujourd'hui à 800 000 en 2015, cette solution est aussi celle que les Français conseilleraient à leurs enfants afin de garantir leur employabilité, et ce, comparativement à la filière générale : 66% la juge ainsi efficace comme moyen d'accès à l'emploi, contre 33% d'avis favorables pour la filière générale.
Aujourd'hui, 53% des personnes interrogées considèrent l'alternance comme le meilleur moyen d'obtenir un emploi (et ils sont même plus de 60% pour les 50-59 ans), et elles sont 13% à penser la même chose de l'apprentissage, un pourcentage qui passe à 20% chez les 35-39 ans !
Le réseau personnel, non...
mais le réseau professionnel, oui !

53% des Français pensent que l'intervention d'un membre de sa famille pour décrocher un emploi est efficace. Et pourtant... Seuls 6% des recruteurs embaucheraient par ce biais (pour des candidats d'âge, compétences et expériences égales) !
Dans les faits, ce sont 23% des Français qui avouent avoir déjà usé de leur position pour recommander un membre de sa famille. Si, contrairement à ce que pensent les Français, le réseau familial ou amical ne fonctionne assurément pas pour trouver un emploi, le réseau professionnel est lui clairement une clé importante dans cette quête : 20% des recruteurs embaucheraient un candidat recommandé par un ancien collègue, un client, un prestataire... Les recruteurs privilégient en effet le candidat qui leur ressemble : ayant fait la même école ou la même formation (25%), recommandé par son réseau professionnel (20%) et ayant les mêmes centres d'intérêt (15%) : un parti pris qui ne favorise pas l'égalité des chances, même si 20% des recruteurs potentiels interrogés disent vouloir plutôt donner sa chance à un candidat défavorisé (par son adresse, sa situation familiale ou son handicap)...
La solution à privilégier pour trouver un emploi : la réponse à une offre d'emploi
Si aujourd'hui les modes de candidatures sont nombreux et que les Français s'y perdent parfois, ils sont néanmoins d'accord sur un point : la candidature en réponse à une offre d'emploi reste LA solution à privilégier pour trouver un emploi (36% de réponses), et constitue par ailleurs celle qui garantit le plus l'égalité des chances dans le recrutement, selon les personnes interrogées. Avec 25 et 24%, la candidature spontanée et la distribution d'un CV ou la prise de contact direct avec un recruteur figurent aussi parmi les moyens les plus efficaces.
Retrouve le parcours du Train pour l'Egalité des chances sur www.train-emploi.fr !
A LIRE AUSSI SUR L'EMPLOI DES JEUNES :
Les jeunes de 16 ans pourront bientôt être chefs d'entreprise
Innovation recrutement : Darty permet de déposer son CV depuis son téléphone
Les chiffres clés de l'apprentissage en Ile-de-France
Du 15 mars au 1er avril 2011 : Le train pour l'emploi et l'égalité des chances
RÉAGIS À CET ARTICLE !
Pour toi, quel est le meilleur moyen pour trouver un emploi ?
Fais nous part de ton avis et de tes expériences en postant un commentaire !

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LE « PISTON » POUR TROUVER UN EMPLOI EST UN MYTHE !

Maher

22 ans

UNIVERSITÉ CLAUDE BERNARD - LYON 1

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié