Le projet MIRCen



Pour mieux comprendre et guérir les maladies neurogénénératives, hépatiques et cardiaques.

Définitions :
Maladies neurodégénératives : maladie du système nerveux, causée par la perte ou la baisse des capacités des neurones. Par exemple la maladie de Creutzfeld-jacob (perte de neurones), la sclérose en plaques (perte de la myéline), la maladie d'Alzheimer (perte de neurones cholinergiques), la maladie de Parkinson (perte de neurones dopaminergiques).
Maladies hépatiques : l'hépatite est une inflammation du foie causée par un virus, des médicaments, certaines substances chimiques ainsi que par l'alcool. On trouve trois types d'hépatite de source virale : l'hépatite A, B et C.
Maladies cardiaques : maladies du cœur.
Thérapie cellulaire, comme par exemple : les greffes de neurones pour les maladies neurodégénératives ou l'implantation de cellules pour le traitement des lésions de la moelle épinière, de l'infarctus du myocarde...
Thérapie génique repose sur la modification du matériel génétique (ADN) de cellules différenciées du corps.
_
Les maladies neurodégénératives, cardiaques et hépatiques, et le Sida, touchent de plus en plus de personnes. Elles sont, pour beaucoup d'entre elles, incurables. Malgré cela, les avancées récentes dans le domaine de la thérapie cellulaire et de la thérapie génique laissent envisager une possibilité de nouveaux traitements.
C'est dans ce cadre que le CEA et l'Inserm ont créé la plate-forme pré-clinique d'imagerie MIRCen, pour concevoir, mettre en œuvre et valider des thérapeutiques innovantes pour le traitement de ces maladies.
Localisée dans l'enceinte du CEA Fontenay-aux-Roses, cette plate-forme disposera de ressources exceptionnelles et d'outils très performants : imagerie par résonance magnétique, imagerie par tomographie à émission de positons, spectroscopie RMN, laboratoires et animaleries de sécurité microbiologique de niveau 3,laboratoires spécialisés pour les études électrophysiologiques, comportementales et anatomiques.
Réunissant une centaine de médecins, physiciens, neurobiologistes, étudiants, ingénieurs, techniciens, virologistes et spécialistes en imagerie au sein d'équipes pluridisciplinaires, MIRCen aura un rôle majeur à jouer dans le développement de nouveaux outils et de nouvelles méthodologies au service de notre santé.
Cette stratégie fera de MIRCen un pôle privilégié pour l'accueil et la formation des étudiants en relation notamment avec les universités de Paris XI, Paris VI et Paris VII pour la mise en place d'un programme pédagogique et d'un projet d'enseignement universitaire, inter-universitaire et européen de sciences neurologiques et chirurgicales.
Plus d'infos : www-dsv.cea.fr

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LE PROJET MIRCEN

Omaël

21 ans

TBS TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié