Les déchets



Chaque année, chacun d'entre nous jette 390 kg de déchets à la poubelle et dans les bacs de tri et en apporte 200 kg de plus à la déchèterie ! Le traitement de ces déchets a des conséquences sur la planète. Il est donc aujourd'hui urgent de réduire la quantité et la nocivité de nos déchets.

Qu'est-ce qu'un déchet ?
La loi donne une définition précise du déchet : « Est un déchet tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit... que son détenteur destine à l'abandon ». Article 1 de la loi du 15 juillet 1975, modifiée par la loi n°92-646 du 13 juillet 1992.
Nous générons en permanence une multitude et une grande diversité d'objets, de résidus auxquels s'appliquent ces définitions mais une grande partie d'entre eux pourrait être réduite.
Les déchets ménagers
La quantité de nos déchets augmente sans cesse : elle a doublé en quarante ans ! Aujourd'hui, chacun d'entre nous produit 590 kg de déchets par an (390 kg à la poubelle et dans les bacs de tri et 200 kg à la déchèterie) !
Nos poubelles contiennent :
- 32,2% de matières organiques
- 21,5% de papiers et de cartons
- 12,7% de verre
- 11,2% de plastique
- 10,6% de textiles (dont les textiles sanitaires*)
- 8,9% de divers matériaux composites ou non classés
- 3% de métaux
Qu'est-ce qui a changé ces dernières années ?
La composition des ordures ménagères n'a pas fondamentalement changé depuis 15 ans.
Seuls les textiles sanitaires* (mouchoirs en papiers, essuie-tout...) sont en très forte augmentation.
Depuis une dizaine d'années, nous avons appris à les trier et à utiliser les déchèteries.
En 2007, chaque Français a remis à la collecte 390 kg d'ordures ménagères en moyenne (ordures ménagères résiduelles et collectes sélectives) et a déposé en déchèterie 200 kg de déchets. Les tonnages déposés en déchèteries sont en très forte progression : plus 15 % entre 2005 et 2007. Mais il reste toujours des déchets qu'il faut brûler ou stocker. Le coût de la collecte, de l'incinération et du stockage est lourd. De plus, dans de nombreux cas, les installations de traitements arrivent à saturation et il est difficile de créer de nouvelles usines d'incinération et de nouveaux sites de stockage.
Nous pourrions encore faire plus ! En plus du tri, ce qui est important, c'est de réduire ses déchets à la source.
Des gestes de prévention tels que le compostage domestique, l'évitement du gaspillage alimentaire, la limitation des impressions... permettraient de réduire les déchets de 150 kg / habitant / an.
À toi d'agir !
Notre mode de vie et nos habitudes de consommation génèrent de nombreux déchets. C'est principalement en modifiant tes habitudes et en te posant les bonnes questions que tu pourras agir.
- Mieux acheter, c'est penser « déchets » dès l'étape du choix ! Privilégie les produits ayant moins d'emballages (évite les emballages individuels pour les gâteaux par exemple) et achète ce qui est vraiment nécessaire (un 4ème Jean ne l'est peut-être pas...).
- Mieux utiliser, c'est réduire l'utilisation des produits en respectant les doses prescrites et en privilégiant les produits réutilisables. C'est aussi réparer ce qui peut l'être plutôt que de jeter pour racheter du neuf.
- Moins jeter, c'est donner une deuxième vie aux produits qui peuvent encore servir à d'autres. Le jour où tu souhaites te débarrasser de ton ancien ordinateur, n'hésite pas à faire appel à des structures telles que les réseaux d'économie sociale et solidaire qui savent offrir une deuxième vie aux produits électroménagers, meubles... Ne jette pas non plus tes anciens vêtements encore en bon état à la poubelle, de nombreuses associations les récupèrent !
Il revient à chacun d'entre nous de s'approprier ces gestes et d'en inventer d'autres. Et n'oublie pas non plus de trier pour recycler tes déchets en respectant bien les consignes de ta commune. Attention, ces consignes peuvent être différentes d'une commune à l'autre.
A lire sur le même sujet :
L'interview d'Hélène, chargée de mission au sein du Centre national d'information indépendante sur les déchets (Cniid)
L'interview de Baptiste Monsaingeon et ses coéquipiers partis 8 mois sur un voilier pour dénoncer la pollution aquatique

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LES DÉCHETS

Romain

24 ans

STAGIAIRE AVOCAT CHEZ JONES DAY

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié