Les prépas littéraires



Les prépas littérairesLes prépas littéraires sont des formations en deux ans après le bac, qui préparent aux concours d'entrée à des écoles formant à la recherche et à l'enseignement supérieur. Il existe différentes filières, à choisir en fonction de ton profil et de tes objectifs.

Les prépas littéraires, c'est quoi ?

Les prépa littéraires s’adressent traditionnellement aux bacheliers littéraires passionnés de littérature, de texte classique (grec ou latin), d’histoire et de philosophie. Elles ont pour objectif la préparation de concours. Les classes préparatoires littéraires ne sont pas réservées aux seuls bacheliers L et dans certaines filières, il y a de nombreux titulaires d’un Bac ES et Bac S.

En effet, on distingue plusieurs types de prépas littéraires : ENS lettres, ENS lettres et sciences sociales Chartes, Saint-Cyr, auxquelles on peut ajouter la prépa artistique Cachan. À choisir en fonction de votre profil et de vos objectifs, car les débouchés offerts varient.

La prépa littéraire est une filière qui demande un bon niveau et une grande capacité de travail. Attention, avoir de bonnes notes dans les matières littéraires ne suffit pas pour entrer en prépa littéraire. Dans la plupart des lycées, l’ensemble des notes obtenues de la seconde au premier trimestre de terminale, est étudié. Il ne faut donc pas faire d’impasses sur certaines matières et avoir un bon niveau dans toutes les disciplines.

Les différentes filières

Les prépas « lettres »

Les prépas « lettres » dite A/L s’adressent aux élèves ayant un très bon niveau en lettres. Les étudiants suivent une première année d’hypokhâgne commune puis, ils se répartissent dans deux filières :

  • Les classes Ulm afin de préparer le concours d’entrée à l’Ecole normale supérieure Ulm ;
  • Les classes LSH Lyon pour préparer le concours d’entrée à l’Ecole normale supérieure LSH Lyon.

Les classes Ulm sont accessibles aux élèves ayant suivi un enseignement de latin ou de grec en première année. Les candidats à LSH Lyon ne sont pas obligés d’étudier les langues mortes. Attention donc aux options que tu choisiras dés la première année commune. En effet, si tu n’étudies pas le latin et le grec au début, tu ne pourras pas t’orienter en classes Ulm.

La banque d'épreuves littéraires (BEL) commune aux deux ENS Paris Ulm et Lyon donne accès à de nombreuses écoles de commerce, à plusieurs instituts d'études politiques de province, au Celsa, à l'Esit et à l'Isit. Suivant les écoles, différentes modalités et épreuves complémentaires sont prévues.

Les prépas « lettres et sciences sociales »

Les prépas « lettres et sciences sociales » dites B/L s’adressent aux scientifiques aimant les lettres et aux littéraires aimant les maths. Les mathématiques et les sciences économiques et sociales sont des enseignements obligatoires, le grec et le latin sont proposés en option.

Ces prépas conduisent aux concours des filières sciences économiques et sociales des ENS Paris, Lyon et Cachan, et de l’École nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE).

Les prépas Saint-Cyr

L’enseignement dispensé dans les prépas Saint-Cyr est équilibré : français, philosophie, histoire géographie, langues et mathématiques sont au programme. L’effectif est tout de même composé majoritairement de bacheliers littéraires. Les prépas Saint-Cyr préparent aux concours d’entrée à l’école militaire de Saint-Cyr et s’adressent aux futurs officiers de l’armée.

Les prépas à l’École nationale des Chartes

Ces prépas s’adressent aux bacheliers latinistes de haut niveau. Au programme : latin, histoire, français, grec et langue vivante. Cette prépa permet de passer le concours d’entrée à l’École nationale des Chartes, qui forme des archivistes et des conservateurs, mais n’offre que 15 places par an.

Les prépas artistiques

Les prépas artistiques à l’ENS Cachan s’adressent aux titulaires d’un Bac STI (Sciences et technologies industrielles), spécialité arts appliqués et aux bacheliers qui sont passés par une classe de mise à niveau en arts appliqués. Au programme : arts graphiques, histoire et philosophie de l’Art. Pour y être admis, il vous faudra présenter un dossier de travaux personnels.

Ces prépas forment principalement des professeurs de dessin de l’enseignement. Le concours d’entrée à l’ENS Cachan section arts et création industrielle est très sélectif.

Ces classes sélectives sont enseignées uniquement dans trois établissements, en France. Les lycées La Martinière à Lyon, Arènes à Toulouse, ainsi qu’à l’Ecole supérieure des arts appliqués Duperré (ESAAD) à Paris.

Les prépas littéraires : un programme très chargé

Pour réussir dans ces classes, il faut avoir l’esprit critique, le sens de la précision et de réelles aptitudes à l’analyse, à la synthèse et à la dissertation.

Il y a un grand fossé entre le lycée et les classes préparatoires scientifiques. Les exigences et le rythme de travail sont très différents. Selon une enquête de l’Observatoire de la vie étudiante, un élève de prépa travaille près de 60 heures par semaine, cours et travail personnel confondus.

Pour tenir le rythme, un travail soutenu et régulier est nécessaire. Une bonne organisation est aussi indispensable. Un conseil : pour supporter la pression, il faut aussi savoir s’accorder des pauses détente afin de décompresser.

En début de prépa, tes notes vont considérablement chuter. Pour autant, il ne faut pas se décourager et persévérer. Cependant, si te tu sens complètement perdu et démotivé, envisage une réorientation.

Que faire après une prépa Littéraire ?

Les classes préparatoires littéraires, préparent aux concours des Ecoles Normales Supérieures (ENS) et conduisent à une carrière dans l’enseignement, la recherche ou l’administration.

Les admis à l’ENS, « Normaliens », sont élèves-fonctionnaires et perçoivent un salaire. Parallèlement aux cours, ils préparent une licence puis un Master recherche, en vue de passer un concours de recrutement de professeurs (CAPES, CAPET ou agrégation).

Depuis quelques années, plusieurs écoles ont ouvert les portes de leurs concours aux élèves de prépa littéraire, telles que les IEP ou les écoles intégrées à la Banque d’épreuves littéraires (BEL) : écoles supérieures de commerce (ESC ou Sup de Co), écoles de traduction, écoles de journalisme…

Les autres se dirigent vers une Licence générale à l’université. Une orientation favorisée par l’inscription des prépas dans le LMD et les conventions lycées-universités.

 

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LES PRÉPAS LITTÉRAIRES

Marianne

18 ans

UNIVERSITÉ DE TOULON

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié