Les prépas scientifiques et technologiques



Les classes préparatoires scientifiques permettent de préparer les élèves aux concours des grandes écoles d’ingénieurs (Polytechnique, Mines, Centrales, Ponts et Chaussées…), des ENS (Ecoles Normales Supérieures) ou à des écoles nationales agronomiques ou vétérinaires.

On distingue trois grandes catégories de prépas scientifiques :

-  les prépas destinées aux bacheliers S, avec d’une part les classes dites « math sup, math spé » et d’autre part les classes dites « agro-véto » ;

- les prépas réservées aux bacheliers STI2D, STL et STAV ;

- les prépas post-bac + 2.

Pour qui ?

Si tu es en Terminale S, STI spécialité industrielle, STL spécialité Physique - Chimie, ou STL biochimie - génie biologique, tu peux aller en classes préparatoires scientifiques.

Les prépas scientifiques s'adressent aux terminales ayant un bon niveau en maths-physique, mais aussi dans les autres disciplines : biologie, chimie ou sciences de l’ingénieur, selon la voie choisie. Sans oublier le français et les langues qui occupent une place importante aux concours d’entrée dans les grandes écoles.

Ce choix est idéal si tu es travailleur et que tu souhaites effectuer une formation scientifique généraliste avant de t’orienter vers une grande école.

Les prépas scientifiques : un programme très chargé

Il y a un grand fossé entre le lycée et les classes préparatoires scientifiques. Les exigences et le rythme de travail sont très différents. Selon une enquête de l’Observatoire de la vie étudiante, un élève de prépa travaille près de 60 heures par semaine, cours et travail personnel confondus. Pour tenir le rythme, un travail soutenu et régulier est nécessaire. Une bonne organisation est aussi indispensable. Un conseil : pour supporter la pression, il faut aussi savoir s’accorder des pauses détente afin de décompresser.

En début de prépa, tes notes vont considérablement chuter. Pour autant, il ne faut pas se décourager et préserver. Cependant, si te tu sens complètement perdu et démotivé, envisage une réorientation. De nombreuses options existent (lire notre article).

Quelque que soit la spécialité choisie, tes cours de sciences étudiés en première et en terminale seront très utiles en prépa. Pour les mémoriser, fais des fiches qui te permettent de retenir l’essentiel de chaque cours.  

Après un bac scientifique : plusieurs parcours sont possibles

En première année de prépa scientifique, quatre spécialités sont accessibles aux titulaires d’un bac scientifique :

- MPSI - Mathématiques, Physique et Sciences de l’Ingénieur. Cette option donne accès à la filière « MP » ou « PSI » en deuxième année.

- PCSI - Physique, Chimie et Sciences de l’Ingénieur. Cette spécialité débouche, en deuxième année, sur la filière « PC » ou « PSI ».

- PTSI - Physique, Technologie et Sciences de l’Ingénieur. Cette option  donne ensuite accès à la filière « PT » et moins souvent « PSI ».

- BCPST - Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre.

Les filières « MPSI », « PCSI » et « PTSI » permettent d’accéder aux concours suivants : les Ecoles Normales Supérieures, le concours commun Mines-Ponts, celui de Centrale-Supélec, de Polytechnique ou encore des Arts et Métiers. Les concours de travaux publics ou des Écoles de l’armée sont aussi ouverts.

La filière « BCPST » prépare aux concours commun « Agro-ENITA » : celui des écoles vétérinaires, des écoles de chimie, des écoles d’ingénieurs en géologie et environnement (concours G2E) et les ENS.

Les bacs technologiques peuvent tenter leur chance

Il existe trois types de prépas scientifiques réservées aux bacheliers des séries technologiques :

- La voie TB (Technologie et Biologie) pour les titulaires d’un bac STL (spécialités biologie ou génie biologique), STAE ou STPA. Cette spécialité prépare aux concours commun « Agro-ENITA » : celui des écoles vétérinaires, des écoles de chimie, des écoles d’ingénieurs en géologie et environnement (concours G2E) et les ENS.

- La voie TPC (Technologie et Physique Chimie), technologie et physique chimie, réservée aux titulaires d’un bac STL (spécialités physique et chimie). Ces classes sont très rares en France et donnent accès à quelques écoles de chimie et de génie chimique.

- La voie TSI (Technologie et Sciences Industrielles) pour les titulaires d’un bac STI disposant d’un bon niveau en maths et physique ou STL, spécialité physique. Par cette filière, il est possible de passer les mêmes concours que par la voie PSI.

Une prépa scientifique après un bac + 2

La Prépa ATS (Adaptation Technicien Supérieur) est une classe préparatoire scientifique d’un an, qui permet aux étudiants titulaires d’un BTS ou d’un DUT scientifique d’intégrer une école d’ingénieurs via des concours spécifiques. Il en existe une vingtaine, en France.

Au cours de cette année de prépa, les étudiants suivent une remise à niveau de leurs connaissances dans plusieurs domaines (Mathématiques, Physique, Sciences de l'Ingénieur). Le rythme est soutenu car l’année de préparation est courte (de septembre à mai).

L’accès à une Prépa ATS se fait sur dossier et aucun redoublement n’est autorisé.

Article rédigé par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LES PRÉPAS SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES

Nils

20 ans

ISEN LILLE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié