Maître-chien dans la gendarmerie




Le métier de maître chien au sein de la gendarmerie consiste à assister les brigades de gendarmerie lors de perquisitions, pistages, contrôles routiers, préventions dans les collèges... Leurs missions sont variées. La gendarmerie dispose de 571 équipes cynophiles.
Pour une meilleure efficacité des chiens, chacun est formé à une seule spécialité olfactive : recherche de personnes, de stupéfiants, d'explosifs, de billets de banques, d'armes et munitions. Tout comme les gendarmes, les chiens sont formés au centre national d'instruction cynophile de Gramat. C'est dans ce centre de formation, que les « mariages » entre les gendarmes et les chiens s'effectuent. Il s'agit de trouver le chien qui correspondra le mieux au caractère du gendarme. En effet, il ne faut pas donner à un maître trop cool, un chien à fort caractère et vice-versa.
En grande majorité, les chiens utilisés, sont des Bergers Allemands et des Bergers Belges aussi appelés Malinois. Ce sont des chiens vifs, intelligents, obéissants et qui aiment travailler. Mais, dans les chiens de la gendarmerie, on retrouve aussi d'autres races comme des Staffordshire bull terriers et des Jack-Russells. Ces chiens sont petits et peuvent plus facilement se faufiler lors de fouilles de véhicules, par exemple. Ils sont aussi utilisés lors d'interventions dans les collèges, car ils sont moins impressionnants.
Quand ils ne sont pas en interventions, les maîtres chiens s'entraînent et s'occupent de leurs collègues à quatre pattes. Un maître chien expérimenté possède deux chiens aux spécialités différentes. Ce qui lui permet d'intervenir plus souvent, sur le terrain. Quand ils ne sont pas en interventions, les chiens restent au chenil de l'unité. C'est seulement une fois que les chiens sont à la retraite (vers l'âge de 8 ans), que les maîtres-chiens les accueillent chez eux. Une nouvelle relation s'instaure : le chien n'est plus un collègue, mais un animal de compagnie.
Si dans certaines régions comme l'Ile-de-France, les équipes effectuent chacune une centaine d'interventions par an, dans d'autres comme le Limousin, les équipes sont sur le terrain qu'une trentaine de fois par an. Le rythme de travail diffère donc beaucoup d'une région à une autre.
A voir aussi : la fiche métier maître-chien
Ses qualités : disponibilité, passion pour les chiens, patience, résistance physique et nerveuse.

Formation

Pour devenir maître chien dans la gendarmerie, il faut suivre un stage d'une durée de 13 semaines au centre de formation des maîtres de chiens de la gendarmerie de Gramat. Il est préférable d'avoir quelques années d'expérience sur le terrain, avant de se lancer. Les concours d'admission sont très sélectifs.
Le recrutement des maîtres-chiens en gendarmerie se fait au sein du corps des sous-officiers de carrière. Pour faire ce métier, il faudra donc être sous-officier de carrière, être âgé de moins de 35 ans et réussir les épreuves physiques. L'âge courant pour être maitre chien en gendarmerie est entre 25 et 35 ans.
Aucun diplôme n'est exigé pour le moment pour passer le concours de sous-officier de gendarmerie. A compter du 1er janvier 2012, le bac sera nécessaire pour passer le concours de sous-officier.
Tu pourras évoluer dans la carrière de maitre de chien en passant des examens internes qui te permettront de passer des grades et ainsi pouvoir commander un groupe d'investigation cynophile qui regroupe plusieurs maîtres-chiens.

Combien

Selon le grade, un maître-chien dans la gendarmerie gagne entre 1 600 et 2 500 euros nets par mois.

Site Web

www.devenir-gendarme.fr/maitre-chien-gendarmerie


ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

JE FAIS DES ÉTUDES POUR DEVENIR MAîTRE-CHIEN DANS LA GENDARMERIE : DISCUTONS-EN!

Theo

22 ans

MONTEUR D'ABRIS EN DÉPLACEMENT SUR TOUT LE TERRITOIRE FRANçAIS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)