Marc, 22 ans, couvreur



 

TROUVEZ

un conseiller

en orientation


Marc, couvreur, est membre de l'Equipe de France des Métiers. En septembre prochain, il ira au Canada pour tenter de remporter la médaille d'or dans sa catégorie, aux Olympiades des Métiers.

Quel est ton parcours scolaire ?
Après mon brevet, j'ai intégré les Compagnons du Devoir en apprentissage pour devenir couvreur. C'est une association qui fonctionne sur le principe de la retransmission du savoir. Les plus anciens forment les plus jeunes. Par exemple, un compagnon de 2è année forme un 1ère année, etc. J'ai commencé mon « Tour de France » (voyage qui consiste à s'installer dans plusieurs villes pour multiplier les expériences professionnelles) il y a sept ans. J'ai travaillé dans des entreprises à Dijon, Nancy, Villefranche-de-Rouergue, Dinan, Le Mans, Annecy, Lyon et je suis maintenant à Lausanne, en Suisse.
En quoi consiste ton métier ?
En Suisse, où je travaille depuis un mois, l'appellation « ferblantier couvreur » désigne deux métiers différents tandis qu'en France, il ne s'agit que d'un seul et même métier, celui de couvreur zingueur.
Le ferblantier couvreur intervient après le charpentier. Je réalise des travaux d'isolation des maisons ou des bâtiments. Je pose la sous-toiture et des raccords métalliques. Je travaille avec des matériaux traditionnels comme l'ardoise ou la tuile. Ces derniers temps, avec l'engouement pour les énergies renouvelables, on est de plus en plus amenés à travailler avec du photovoltaïque (énergie solaire).
Parle nous des compétitions auxquelles tu as participé ?
J'y ai participé un peu par hasard. J'ai d'abord remporté le concours du Meilleur Apprenti de France. Plus tard, un ami compagnon m'a appelé pour participer aux Championnats du monde des jeunes couvreurs. Il fallait se présenter en binôme et il n'avait personne. On y est allés pour participer, on ne pensait pas gagner !
Pourquoi participes-tu aux Olympiades des Métiers ?
Au Mans, j'ai rencontré un autre compagnon qui m'a donné envie de participer.
Comment te prépares-tu pour les Olympiades ?
Ma journée-type commence à 6 heures. Je fais 20 minutes de footing et de réveil musculaire puis j'enchaîne avec ma journée de travail en entreprise. Mon employeur et des couvreurs suisses me coachent au quotidien. Il y a aussi mon expert métier, mais je ne le vois pas souvent car il est en France.
Envisages-tu de participer à d'autres compétitions et quels sont tes projets ?
Après les Olympiades, il ne reste, à ma connaissance, qu'un seul concours pour le métier de couvreur. C'est celui du Meilleur Ouvrier de France. Je pense y participer mais ce n'est pas pour tout de suite. Je suis trop jeune. Le concours est accessible à partir de 30 ans. Pour ce qui est de mes projets, j'ai deux options. Je pourrais prendre la suite de mon père qui est chef d'entreprise ou repartir travailler à Annecy. Je m'y étais beaucoup plu !
Par Mayda Bakri

Rechercher une formation

Toutes les universités, écoles, IUT à découvrir en quelques choix

LES DERNIERS COMMENTAIRES

  • bonjour, je voudrais savoir si les psychomotriciens peuvent travailler dans des centres de rééducation (ou il y a des amputés et grands brûlés)?
    par mathilde le 20/03/14 13:15 sur Claire, 25 ans, psychomotricienne
  • Pour vous améliorer en dessin voici un site qui peu aider ;) https://designlab.sharetribe.com/fr/infos/about
    par Antoine le 20/03/14 02:01 sur BTS Design de produits (DP)
  • Je suis d 'accord , beaucoup d etude paraissent faites pour nous mais les débouchés ne sont pas ce que l'on attends , c est important de faire une ...
    par myriam sefir le 13/03/14 11:59 sur Les 3 pièges de l'orientation
  • Bonjour, j'aimerai être educatrice spécialisée, et je pense passer par la filière STMG pour y arriver, bonne ou mauvaise chose ? Besoin de conseils :)
    par Eline le 07/03/14 21:03 sur Educateur spécialisé
  • Emma Est ce qu'on peut quand même devenir radiologue avec un bac L? Pouvez-vous me répondre rapidement svp! Merci beaucoup Euh non, à...
    par Nimron le 07/03/14 13:22 sur Radiologue

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié