Marie-Agnès, 28 ans, responsable d'un jardin collectif



« L'aide aux autres »

Chez moi, on a toujours eu la fibre associative. « Les jardins ouvriers d'Héricourt », la SIAE (structure d'insertion par l'activité économique) que je dirige maintenant, fait travailler 15 personnes en grande difficulté, qui ont besoin de se réinsérer. Elles sont payées au SMIC pour cultiver notre potager bio de 3 hectares et remplir les 110 paniers de légumes que les familles adhérentes nous achètent à l'année.
En 5 ans, on a construit six serres et deux bâtiments avec bureaux et chambres froides. C'est encourageant, mais pas gagné : pour renouveler nos subventions, on nous demande maintenant d'améliorer notre pourcentage de retour à l'emploi : actuellement, on est à 15% de réussite. Pour moi, l'essentiel est que les personnes qu'on aide aillent mieux, physiquement et moralement.
(© photo : DR)

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN MARIE-AGNÈS, 28 ANS, RESPONSABLE D'UN JARDIN COLLECTIF

Josselin

19 ans

IUT D'EVREUX

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié