Michaël Youn, humoriste



ITF : Qu'est-ce que tu aurais fait si tu n'avais pas été célèbre ?
Michaël : J'aurais adoré être grand reporter-correspondant de guerre, être au coeur des événements, avoir de vraies montées d'adrénaline... En plus, correspondant de guerre, y'aura toujours du boulot... malheureusement !
ITF : Quel serait le quotidien de Michaël loin des projecteurs ?
Michaël: Même loin des projecteurs, je ne me vois pas avoir une vie pépère. J'ai toujours été actif, voire suractif... même avant de faire ce métier de saltimbanque. Je crois surtout que si mon métier ne m'y obligeait pas, je ne me ferais plus chier à habiter à Paris. J'adorerais habiter au soleil, dans les îles, en Australie, en Californie ou au Brésil, quitte à être même serveur dans une baraque à frites sur la plage. Et puis, la plage, c'est l'endroit rêvé pour faire plein de petits Michaël !
ITF : Et demain si tout s'arrêtait ?
Michaël: Si on venait taper à ma porte pour me dire que tout est fini ? Eh bien d'abord, je ne lui ouvrirais pas, à celui qui viendrait taper à ma porte pour m'annoncer d'aussi mauvaises nouvelles... et il peut toujours courir pour que lui propose de venir boire un thé avec des Pim's !
Mais si tout s'arrêtait en vrai de vrai, j'essayerais de retrouver mon bonheur dans une autre forme d'expression artistique... et je me dirais surtout que j'ai vécu quelque chose d'extraordinaire que peu de gens ont la chance de vivre. J'aurais vraiment fait un chouette tour de manège, un manège que je n'aurais jamais pu imaginer m'offrir, même dans mes rêves les plus fous.
ITF : De quoi rêves-tu aujourd'hui ?
Michaël: D'être en vacances pendant 20 ans !
Propos recueillis par Catherine Attia-Cannone

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN MICHAëL YOUN, HUMORISTE

Lysianne

19 ans

UNIVERSITÉ PAUL VALÉRY - MONTPELLIER 3

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié