Minh-Phuong, 27 ans, ingénieur développeur



Passionnée de mathématiques, Minh-Phuong a choisi d'intégrer une école d'ingénieurs en modélisation. Après une première expérience chez EDF, elle rejoindra AREVA, expert dans les métiers de l'énergie. Elle revient sur son parcours, ses projets, et nous explique pourquoi elle a choisi AREVA.
Pourquoi as-tu choisi AREVA ?
Je travaille dans la partie "aval" du nucléaire. Mon objectif, c'est de découvrir toute la chaîne. Or, AREVA est présent sur l'ensemble du cycle nucléaire. Je vais me consacrer à la conception et la fabrication des réacteurs nucléaires : c'est un nouveau défi ! En plus, AREVA est une entreprise internationale qui offre plein de possibilités de carrière à l'étranger. Partir aux États-Unis ou en Asie du Sud-Est me plairait vraiment.
Comment s'est déroulé ton recrutement ?
AREVA a organisé une journée, le 14 juin, au siège à Paris, pour les jeunes diplômés. J'ai été invitée à cet événement après l'examen de mon dossier de candidature. Sur place j'ai passé deux entretiens avec un ingénieur et un responsable des ressources humaines. Grâce à ce premier contact, j'ai pu ébaucher mon projet professionnel au sein de l'entreprise. Puis j'ai été recontactée pour poursuivre des entretiens plus techniques et plus complets. Une fois mon profil accepté, j'ai eu un dernier entretien avec une personne des ressources humaines pour négocier mon contrat.
Travailler dans un univers plutôt masculin ne te fait pas peur ?
J'ai toujours évolué dans un tel univers. Une femme mathématicienne, ce n'est pas fréquent. Depuis ma première scientifique, je n'ai jamais été entourée de plus de 20 % de femmes. Pour moi, c'est plutôt un avantage. AREVA développe une politique d'ouverture et de diversité. J'apprécie cette démarche, je pense que je vais me plaire au sein de cette entreprise.
Quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui souhaitent travailler dans le domaine de l'énergie ?
C'est un secteur plein d'avenir qui offre de nombreuses perspectives d'emploi. Cela s'explique par le fait que l'énergie est l'un des enjeux majeurs du XXIe siècle. AREVA est donc en plein boom et a besoin de nouvelles recrues. En ce qui concerne mon poste d'ingénieur développeur, il faut avoir de solides connaissances scientifiques, mathématiques, physiques et informatiques. C'est un travail d'équipe, il est donc très important d'être ouvert aux autres et de savoir communiquer. Le relationnel compte beaucoup. Je dis d'ailleurs souvent que le savoir-faire est important, mais le savoir-être aussi !
Propos recueillis par Diane Dussud
Crédit Photos : © D.R.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN MINH-PHUONG, 27 ANS, INGÉNIEUR DÉVELOPPEUR

Marie

23 ans

KEDGE BUSINESS SCHOOL - CAMPUS DE BORDEAUX

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

martel17 16 novembre 2011 18:09 #1
Quelle est votre évolution personnelle dans les différentes entreprises au sein desquelles vos avez pu travailler ? Et selon vous quelle a été la politique de formation des entreprises dans lesquelles vous avez travaillé ?