Mise en place du statut « étudiant-entrepreneur » à la rentrée



Des Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l'entrepreneuriat (PEPITE) seront mis en place dans les universités, afin de faciliter la création d’entreprise aux étudiants dès la rentrée prochaine.

PEPITE : un outil au service des « étudiants-entrepreneurs »

 

Dès la rentrée 2014, ce sont 29 Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entreprenariat (PEPITE) qui verront le jour au sein des universités. Ces cellules permettront aux étudiants de bénéficier d’un nouveau statut, celui d’ « étudiant-entrepreneur ». Autrement dit, les titulaires de ce statut pourront conserver leurs avantages étudiants (couverture sociale, transports, logement, etc.) tout en créant leur entreprise.

Pour ce faire, les PEPITE évalueront les projets soumis par les étudiants et décideront de leur inscription ou non au nouveau diplôme universitaire « Création d’entreprises innovantes et entreprenariat ». Pour les étudiants qui sont déjà inscrits dans un cursus universitaire, ils pourront bénéficier d’un aménagement de leurs temps d’études ou de la reconnaissance du projet d’entreprise comme composante de leur parcours de formation.

Afin de permettre à ces jeunes entrepreneurs de réaliser leur projet dans les meilleures conditions, les PEPITE mettent à disposition des espaces de travail collaboratif. De plus, des tuteurs de l’enseignement et du monde professionnel sont là pour les accompagner dans leur démarche.

Toutefois, les PEPITE sont ouverts uniquement aux étudiants de moins de 28 ans, titulaires du baccalauréat. 

Une aide financière au rendez-vous

 

Les PEPITE créent le «Prix PEPITE - Tremplin pour l’entrepreneuriat étudiant» afin de récompenser les meilleurs projets, le premier prix étant un chèque de 10 000 €.

Cependant pour booster plus de projets, les banques sont également engagées et soutiennent cette initiative du gouvernement. En effet, la banque BNP Paribas met en place un programme disponible à la rentrée, intitulé «BNP Paribas Entrepreneurs 2016» dans le but de soutenir les « étudiants-entrepreneurs ».

En effet, la BNP crée un compte épargne-innovation qui permet d’anticiper les premiers frais liés à la création d’entreprise (rédaction des statuts, publication au Journal Officiel, etc.). De plus, elle met également à leur disposition un guide pratique, une boite à outils et des abonnements à la presse spécialisée à des tarifs préférentiels.

 

Logo PEPITE

pub

Rémi 22 ans

Université de Lille 1

Discuter avec Rémi

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié