Moins d'étudiants issus de milieux populaires



Une étude réalisée par l'Observatoire de la vie étudiante (OVE) indique que depuis 4 ans, il y a une baisse du nombre d'étudiants issus des classes populaires dans l'enseignement supérieur.

Une étude réalisée par l'Observatoire de la vie étudiante (OVE) et publiée dans Le Monde ce mercredi 19 janvier, indique que depuis 4 ans, il y a une baisse du nombre d'étudiants issus des classes populaires dans l'enseignement supérieur. Un constat plus marqué encore dans les filières sélectives.
Ainsi, la part des étudiants issus de classes populaires est passée de 35% en 2006 à 31% en 2010. Quant à la part des étudiants issus de classes supérieures, elle a augmenté, passant de 32 à 36%.
En quatre ans, la part des enfants dont les parents sont cadres ou professions supérieures a diminué. Elle est passée de 49 à 51% en santé, de 22 à 27% en IUT et de 15 à 17% en STS.
Enfin, l'enquête relève que les filles sont plus nombreuses dans l'enseignement supérieur (56%, contre 44% pour les garçons).
Cependant, les experts invitent à interpréter les chiffres "avec précaution". En effet, les populations étudiées et les conditions de l'enquête diffèrent entre 2006 et 2010.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN MOINS D'ÉTUDIANTS ISSUS DE MILIEUX POPULAIRES

Joël

20 ans

ECOLE AFTEC DE RENNES

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)