Olivier, 25 ans, chargé de mission Club ADEME International soutien aux éco-entreprises



Étudiant en géographie et géopolitique, Olivier se passionne pour le développement durable. Aujourd'hui, il travaille au service « Promotion Industrielle et Commerciale » de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (Ademe).

Quel est votre parcours ?
Lors de mon année de Master, j'ai effectué un stage de 6 mois à la Direction Générale de l'Énergie et du Climat (ex-DGEMP). J'étudiais les pratiques solaires (utilisation de panneaux photovoltaïque) du Japon, des Etats-Unis et de l'Allemagne. Cette expérience très enrichissante a confirmé mon envie de travailler dans le secteur de l'environnement.
Une fois diplômé, j'ai travaillé à l'institut de Prospective Economique du Monde méditerranéen (Ipemed). Je travaillais sur le projet « Union Pour la Méditerranée » sur les aspects concernant l'environnement, la santé et le tourisme. Puis, mon contrat s'est achevé et j'ai intégré l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (Ademe) en avril 2008.
En quoi consiste votre métier ?
Je travaille au service « promotion industrielle et commerciale ». L'objectif : faire la promotion et la valorisation du savoir-faire français à l'étranger. Concrètement, je fais office d'« ensemblier » entre les entreprises françaises et des projets environnementaux à l'étranger. Nous sommes en contact avec les agences de l'environnement de différents pays, l'Agence Française de Développement (AFD) ou encore la Banque Mondiale, qui nous permettent d'identifier des projets réalisables. Par exemple : des PME membres du Club ADEME International ont installé des panneaux solaires au Maroc dans des villages isolés, d'autres ont développé des outils pour analyser la qualité de l'air en Chine...
Travaillez-vous en équipe ?
Nous sommes trois. J'aide les entreprises à constituer leur dossier sur des projets de développement et je travaille avec elles sur les opportunités de marché dans le secteur. Une collègue gère l'animation du Club et un autre les relations plus institutionnelles.
Avec quelles « types » d'entreprises travaillez-vous ?
Nous travaillons avec une centaine d'éco-entreprises qui font partie du Club ADEME International. Depuis plus dix ans, ce club rassemble et accompagne les éco-entreprises françaises dans leur démarche à l'international en vue d'augmenter leur chiffre d'affaires et l'emploi en France.
Qu'est-ce qu'une éco-entreprise ?
Ce sont les entreprises qui produisent des biens et services capables de mesurer, prévenir, limiter ou corriger les impacts environnementaux tels que la pollution de l'eau, de l'air, du sol ainsi que les problèmes liés aux déchets, au bruit et aux écosystèmes. Elles incluent les technologies, services et biens qui réduisent les risques environnementaux et minimisent la pollution et l'utilisation des ressources naturelles.
Quels sont les avantages de votre métier ?
Le contact avec des éco-entreprises innovantes, qui développent chaque jour de nouvelles solutions pour protéger notre environnement est vraiment passionnant et stimulant.
Et quels sont ses inconvénients ?
L'importance des sollicitations. Il est impossible de soutenir l'ensemble des projets de développement de nos adhérents, nous devons faire un choix en fonctions des priorités de l'ADEME.
A lire sur le même sujet :
Article sur les éco-technologies
Interview de Damien, 27 ans, co-créateur d'une éco-entreprise

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN OLIVIER, 25 ANS, CHARGÉ DE MISSION CLUB ADEME INTERNATIONAL SOUTIEN AUX ÉCO-ENTREPRISES

Mahenina

22 ans

EDNH PARIS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié