Comment se réorienter après hypokhâgne?

Réponse:

Les statistiques de l’éducation nationale sont sans appel : 60 % seulement des 1eres années poursuivent en Lettres ULM (prépa la plus sélective) ou Lettres Lyon (qui représente 62% des 2emes années).

Mais que deviennent les 40% d’étudiants d’hypokhâgne…qui ne passent pas en seconde année et ne peuvent redoubler?

Que cet abandon soit de leur fait ou non, les étudiants issus d’une première année de prépa Lettres disposent fort heureusement d’alternatives pour se réorienter.

Plusieurs solutions existent, et ce, notamment, grâce à la réforme LMD (licence-master-doctorat), qui attribue un nombre précis d’ECTS (European Credit Transfert System) pour chaque semestre validé dans le cadre de la formation intégrée à ce dispositif.
Celui-ci existe depuis 1999, et vise à harmoniser les cursus d’études supérieures européens. Il permet l’établissement de comparatifs d’un pays à l’autre et facilite les échanges étudiants.

Ainsi, et suite à l’examen de son dossier (conventions passées entre son lycée et des universités, attestation de son parcours), un élève d'hypokhâgne ayant terminé sa 1ère année se verra attribuer 60 ECTS (niveau 1ère année de licence).

Quels sont les débouchés possibles ?

En université, selon les accords établis avec l’établissement d’origine, l’étudiant pourra intégrer une L2.

Il sera alors possible de rejoindre a posteriori certaines Grandes Ecoles via des concours dédiés aux admissions parallèles (Tremplin, Passerelle, pour les écoles de commerce, par exemple).

Un élève issu d'hypokhâgne peut également présenter d’autres concours. En effet, plusieurs écoles, ainsi que les IEP de province, proposent sur concours des intégrations à bac+1.

Vous souhaitez une réponse plus personnalisée ? Renseignez les champs ci-dessous pour être mis en rapport avec l'expert en orientation scolaire le plus proche de chez vous

Réponse personalisée :

Obtenir une réponse personnalisée

Vous souhaitez une réponse plus personnalisée ? Renseignez les champs ci-dessous pour être mis en rapport avec l'expert en orientation scolaire le plus proche de chez vous