Si mon fils rate son bac, vaut-il mieux le repasser ou chercher une formation ouverte aux non-bacheliers ?

Réponse:

Je répondrai à cette question par une autre question : quelle est la situation actuelle de votre enfant?

S'il se te trouve actuellement dans sa première année de terminale et qu'il échoue, je répondrai sans hésiter : qu'il redouble et repasse son Bac l’année prochaine. Plus de 75% des redoublants obtiennent ainsi leur bac la 2eme année. Le baccalauréat lui permettra alors de continuer en études supérieures, et de choisir parmi de nombreuses possibilités de formation.
S'il redouble déjà sa terminale, il pourra, en cas d’échec, repasser l’épreuve de plusieurs façons :

  • Grâce au concours de la Mission Générale d’Insertion (MGI), qui, suite à un « entretien de situation » avec son établissement d’origine, peut lui faire bénéficier d’un accompagnement individuel ou collectif, en vue de repasser l’examen, ou un bac pro en 1 an...
  • Via le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance)
  • En cours du soir dans certains lycées, publics ou privés
  • En candidat libre...

Si, pour une raison ou une autre, il n’obtient pas le baccalauréat, d’autres voies lui permettent de rebondir.

Il peut, tout d’abord, poursuivre ses études : certains BTS, écoles, ou même l’université (via la capacité en droit, par exemple)... offrent cette possibilité. Les secteurs de l’hôtellerie-restauration, le tourisme, de la comptabilité lui sont particulièrement ouverts... alors qu’en capacité en droit, le taux d'échec se rapproche des 80 %.

Votre enfant peut également préparer un bac pro, un BTS, obtenir un certificat professionnel... en alternance. Il pourra, par exemple, préparer les DE (diplômes d’Etat) de certaines formations du secteur social : aide médico-psychologique, auxiliaire de vie sociale, moniteur-éducateur...

Bon à savoir : 70% des apprentis trouvent un premier emploi au sein de leur entreprise d’accueil.

Enfin, la Fonction Publique offre plusieurs possibilités, notamment grâce au dispositif « Pacte » (Parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et de l’Etat), ainsi que la Police Nationale et l’Armée.

Même sans le bac, de nombreuses opportunités lui sont donc offertes, qui lui permettront de rebondir et de mener la carrière correspondant à ses ambitions... à condition toutefois de préparer son orientation sérieusement !

Vous souhaitez une réponse plus personnalisée ? Renseignez les champs ci-dessous pour être mis en rapport avec l'expert en orientation scolaire le plus proche de chez vous

Réponse personalisée :

Obtenir une réponse personnalisée

Vous souhaitez une réponse plus personnalisée ? Renseignez les champs ci-dessous pour être mis en rapport avec l'expert en orientation scolaire le plus proche de chez vous