Partir à l'étranger pour apprendre les langues



La France compte parmi les mauvais élèves de l'Europe en langues étrangères, mais c'est loin d'être une fatalité. Il ne tient qu'à toi (et à tes profs...) de relever le niveau ! Près de 128 000 jeunes Français partent chaque année perfectionner leur anglais, allemand ou espagnol à l'étranger. Un chiffre insuffisant, même si on y ajoute les séjours organisés par les écoles et collèges. Pour faire mieux, tu peux pousser la porte d'un des 150 opérateurs français de voyages linguistiques. Que tu sois fana de sport, d'archéologie, de musique, ou souhaites partir un jour travailler au pair ou devenir assistant linguistique, de nombreuses formules sont à ta disposition.
PORTRAITS
Blandine, élève de seconde
« Partir m'a permis de trouver ma vocation ! »
Blandine est une habituée des séjours linguistiques. « Je suis partie en 2005 en Angleterre, en 2006 à Dublin en Irlande et en 2007 à Salamanque en Espagne, avec des organismes privés. » Alors qu'elle n'a que 16 ans ! « Au début, je partais parce que j'avais des difficultés en anglais, et puis j'y ai vite pris goût. On a des cours le matin pendant 3 ou 4 heures et l'après-midi est réservé à des sorties et des excursions pour découvrir le pays. » Du tourisme intelligent en quelque sorte. Le soir, Blandine était hébergée dans une famille d'accueil et pouvait ainsi découvrir la vie locale et la gastronomie propre à chaque pays. « Avant mes séjours, je ne savais pas trop vers quel métier m'orienter. Partir m'a permis de découvrir que j'aimais vraiment les voyages et m'a donné envie de travailler dans le tourisme et de passer un BTS. » Et quand on lui demande le voyage qu'elle a préféré, elle répond sans hésitation « l'Espagne ! Ensuite, mes notes sont montées en flèche ! » Voilà au moins une bonne raison de partir !

Émilie, ex-jeune fille au pair
« Des souvenirs plein la tête »
C'est l'un des meilleurs moyen de séjourner en immersion totale pour apprendre une langue étrangère. « Moi, c'est vraiment pour cela que je suis partie à Londres, et je ne suis pas déçue ! » Aujourd'hui responsable d'accueil dans une société de production audiovisuelle à Barcelone, c'est sa première expérience à l'étranger qui l'a poussée vers l'Espagne où elle vit aujourd'hui. « Mon job consistait à m'occuper des enfants, car leurs parents étaient souvent absents. Je devais les laver, leur préparer le petit-déjeuner, les amener à l'école, aller les chercher, jouer avec eux etc. C'est beaucoup de responsabilités, mais cela permet vraiment de découvrir une autre culture tout en étant logé, nourri, et de bénéficier quand même d'un certain cadre, d'être en sécurité quoi... » Emilie a tiré un réel bénéfice de cette expérience : « Outre la découverte de la langue, d'un pays et de ses habitants, j'ai rencontré beaucoup de gens dans la même situation et d'étudiants étrangers, et fait des rencontres fantastiques qui m'ont beaucoup apporté et m'ont laissé des souvenirs plein la tête ! »

Juliette, assistante de français
« Donner et recevoir »
C'est le job idéal pour parfaire une maîtrise des langues étrangères tout en découvrant le métier de professeur. La plupart du temps, ce sont des étudiants de deuxième année de LEA (Langues étrangères Appliquées) qui partent se perfectionner, mais on peut très bien devenir assistant avec un cursus bien différent, comme Juliette. « Après mon école de journalisme, je suis tombée sur une offre d'emploi d'assistante en Angleterre. J'ai sauté sur l'occasion et suis partie. » Quelques mois après, elle n'a aucun regret : « C'est très gratifiant quand on arrive à enseigner des choses aux élèves, on se sent très fier et utile. En un an, je les ai vus évoluer, certains ont énormément progressé ! J'aime beaucoup aussi l'idée de donner et recevoir : mes élèves progressent en français et moi je progresse tous les jours en anglais ! » Une expérience unique, qui exige du travail et des qualités pour 'assurer' devant ses élèves : « Il faut être très patient, ouvert, calme, autonome, dynamique et assez travailleur, car il faut préparer les cours, ce qui n'est pas facile au début ! »
Plus d'infos : www.ciep.fr/assistantfr/
Où se renseigner ?
- Pour participer à un séjour linguistique ou éducatif, tu peux contacter l'Unosel (Union nationale des organisations de séjours éducatifs, linguistiques et des écoles de langues), qui regroupe 65 organismes agréés. À la clé : des informations et des conseils personnalisés.
Site : www.unosel.org

- Les conseillères voyages du CIDJ peuvent aussi te guider au 01 44 49 12 17.
Site : www.cidj.com

Un job d'été en Europe
Pour perfectionner ses langues, faire des rencontres et se frotter au monde du travail, rien de tel qu'un petit job sympa dans un pays de l'Union. Le site www.jobs-ete-europe.com propose de nombreuses offres ainsi que des liens vers d'autres sites utiles pour trouver LE bon plan.

Voyager utile
http://www.afpej.fr]

TÉLEX
Le bonnet d'âne !
À l'oral, un petit Norvégien obtient 73,3 et 82 à l'écrit pour sa compréhension de l'anglais, contre seulement 30,6 et 56,8 pour un petit Français ! On a encore des progrès à faire...
Source : Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche).
Le savais-tu ?
2/3 des Français ne parlent aucune langue étrangère couramment.
Source : UNOSEL.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN PARTIR à L'ÉTRANGER POUR APPRENDRE LES LANGUES

clémence

21 ans

LYCÉE MATHIAS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié