Patrick Bernasconi, président de la Fédération Nationale des Travaux Publics



Sans eux, pas de routes, pas de voies ferrées, pas d'éclairages publics ni de réseaux d'eaux potables. Les 260 000 salariés des Travaux Publics (TP) construisent et entretiennent des ouvrages des collectivités locales ou de l'Etat. Leurs métiers, accessibles du CAP au bac +5, sont nombreux et variés.

Entretien avec Patrick Bernasconi, président de la Fédération Nationale des Travaux Publics.
Quels sont les défis des Travaux Publics ?
Patrick Bernasconi : Recruter, qualifier, fidéliser, tels sont les trois défis que la profession compte relever pour construire son avenir. Recruter, pour assurer la relève. Qualifier, car ces métiers nécessitent des savoir-faire spécifiques. Et fidéliser, car il faut savoir garder ses collaborateurs !
Pourquoi choisir de s'orienter vers les Travaux Publics ?
Patrick Bernasconi : Notre métier est passionnant : jamais de routine, pas de délocalisation, et d'importantes possibilités d'évolution. On travaille en équipe, le plus souvent en plein air, pour construire des ouvrages dont on est fier. Et chaque chantier est un prototype. Il répond à des exigences techniques, écologiques et socio-économiques qui lui sont propres. C'est pourquoi l'innovation (des techniques, des matériaux ou des process) y trouve sa place.
Les filles sont-elles concernées par ces métiers ?
Patrick Bernasconi : L'évolution de la technologie et des mentalités leur ouvre les portes de chaque métier des TP. Finie l'époque où les filles étaient exclues des formations sous prétexte qu'elles n'avaient pas suffisamment de résistance physique ! Sur les chantiers, elles savent s'imposer. Elles sont attentives avec leurs équipes, prêtes à écouter et à résoudre toutes sortes de problèmes. De plus, dans notre secteur, la relation entre les générations est particulièrement dynamique.
Est-ce un secteur d'avenir ?
Patrick Bernasconi : Notre métier différents sont proposés par les TP. Ces métiers offrent en outre des perspectives de carrière : l'ascenseur social est une réalité dans les TP. Après quelques années d'expérience, une personne motivée pourra accéder à des postes à responsabilité : chef d'équipe, chef de chantier, conducteur de travaux.
Il y aura toujours du travail dans notre domaine. Des grands projets jusqu'aux projets de proximité - routes, canalisations, éclairage public, transports en commun -, des chantiers de toute sorte attendent les jeunes !
Les Travaux Publics en quelques chiffres :
8000 entreprises
265 400 salariés
39,2 milliards de chiffre d'affaires en France
172 400 ouvriers, tous métiers confondus, travaillent dans les Travaux Publics. Ils représentent les deux-tiers des emplois du secteur.
art2381]

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN PATRICK BERNASCONI, PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DES TRAVAUX PUBLICS

Marielle

25 ans

École

ENSA PARIS VAL DE SEINE

Domaine

DIPLÔME D'ETAT D'ARCHITECTE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié