Perception du métier de commercial chez les étudiants



NEGOCIA, grande école de la CCIP qui forme aux métiers de la vente et de la négociation, a mené l'enquête auprès d'étudiants pour mieux cerner leur perception de ce métier.

La fonction commerciale figure parmi celles qui recrutent le plus avec 36 000 recrutements de cadres prévus par l'APEC en 2011. Bien que ces métiers offrent de belles perspectives d'évolution, les entreprises peinent à attirer les jeunes.
NEGOCIA, grande école de la CCIP qui forme aux métiers de la vente et de la négociation, a cherché à comprendre la perception et les représentations de la fonction commerciale, ses avantages et ses inconvénients. Lionel Bobot, enseignant-chercheur de l'école, a conduit des travaux de recherche et interrogé les 171 étudiants du Master de NEGOCIA suivant la majeure négociation d'affaires (susceptibles donc de s'orienter vers le métier de commercial).
Les résultats montrent que la perception du métier de commercial est globalement plutôt positive. De nombreux étudiants évoquent le rôle essentiel de la vente pour les entreprises. Certains soulignent la richesse des contacts humains, la possibilité d'être autonome et d'évoluer. Les étudiants les plus réservés sur ces métiers mettent
notamment en avant les conditions de travail et la réputation de cette profession.
77% des étudiants interrogés souhaitent évoluer vers le métier de commercial contre 59% des étudiantes. Ces postes attireraient donc plus les hommes. Lorsqu'on les interroge sur les secteurs qui ont leur préférence :
- la communication (14%)
- l'industrie (13%)
- l'automobile (12%)
- la banque (11%) arrivent en tête.
- L'assurance n'attire que 4% d'entre eux.
Points négatifs
Les freins qui peuvent expliquer la difficulté de susciter des vocations, les étudiants évoquent en priorité le stress dû principalement aux conflits entre les demandes du client et les objectifs de l'entreprise (cité par 36%), les conditions de travail (30%) et le manque d'éthique (19%).
Points positifs
Les salaires et primes (48%) ainsi que l'autonomie (38%) sont cités le plus fréquemment.
Lorsqu'on les interroge sur les aspects déterminants d'un acte de vente, les étudiants consultés citent prioritairement :
- la communication (95%),
- l'écoute (92%),
- la persuasion.
Malgré leur relatif déficit d'image, les métiers de la vente concernent un public très large : des études montrent en effet que nombreux sont les étudiants qui, même s'ils ne se destinent pas à l'origine à ces métiers, effectueront une partie de leur carrière professionnelle au moins dans la vente (80% des étudiants en marketing et management par exemple et 50% des étudiants en finance).
Pour plus d'informations, consulte le site www.negocia.fr
A LIRE SUR LES ÉCOLES DE COMMERCE :
BTS + école de commerce : le duo gagnant !
Préparation au concours des Grandes Ecoles de Commerce

Formations commerciales : le boom de l'alternance !

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN PERCEPTION DU MÉTIER DE COMMERCIAL CHEZ LES ÉTUDIANTS

Nicolas

20 ans

EPF ECOLE D'INGÉNIEURS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié