Piano : un toucher fluide



Les mélomanes attendent d'un piano numérique qu'il restitue parfaitement le toucher d'un piano à queue. Or la fidélité de cette restitution repose sur la maîtrise de paramètres tels que la résolution et la bande passante du mécanisme.
C'est le défi qu'a relevé le CEA/List*, en collaboration avec le Laboratoire de mécanique des solides de l'Ecole Polytechnique, en développant une nouvelle technologie d'interface sensorielle basée sur l'utilisation de fluides dits magnéto-rhéologiques (la rhéologie est la discipline de la mécanique qui étudie les écoulements dans les liquides ainsi que les déformations qui les accompagnent).
Composés de particules métalliques microscopiques en suspension dans un solvant liquide, ces fluides changent de viscosité sous l'effet d'un champ magnétique. C'est cette variation, proportionnelle à l'intensité du champ exercé, qui a permis de reproduire le toucher « idéal », grâce à un système de contrôle en temps réel et à une modélisation dynamique de la touche traditionnelle.
Le démonstrateur développé par le CEA/List a tenu ses promesses, avec un atout supplémentaire, son faible coût, compatible avec une démarche d'industrialisation des claviers utilisant ces nouvelles touches. D'autres perspectives sont également envisagées, dans le domaine des interfaces sensorielles et pour la conception de nouveaux types de freins et amortisseurs actifs pour véhicules.
Atouts Bio n° 4 - mars 2007
* List : Laboratoire d'intégration des systèmes et technologies

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN PIANO : UN TOUCHER FLUIDE

Enzo

20 ans

IESEG SCHOOL OF MANAGEMENT, CAMPUS DE PARIS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié