Picardie : se former pour accéder à l'emploi



Le conseil régional de Picardie a voté la création d'un service public régional de la formation. L'objectif : proposer des parcours intégrés comprenant, au-delà de la formation, une dimension sociale.

Mieux former les jeunes et les adultes sans qualifications afin de leur faciliter l'accès à l'emploi... Le conseil régional de Picardie a décidé le vendredi 24 septembre de mettre en place à partir du mois d'octobre, une nouvelle manière de prendre en charge la formation des demandeurs d'emplois qui n'ont pas de qualifications.
Un enjeu majeur pour une région dans laquelle près du tiers des demandeurs d'emplois|Lire l'article "Le RSA des jeunes" n'a aucune qualification, ce taux est seulement de 7% au niveau national.
Le nouveau dispositif s'articule autour de parcours individualisés avec une prise en charge complète de la formation des demandeurs d'emplois les moins qualifiés. La Région a demandé aux organismes de formation de prévoir la possibilité de prendre en charge l'accueil, l'hébergement, la restauration et le transport des personnes qui bénéficieront de ces nouveaux parcours de formation.
Deux types de parcours seront proposés aux stagiaires :
- Pour ceux qui sont en grande difficulté, des programmes d'actions locales seront mis en place afin d'aider au choix d'un parcours de formation.
- Ceux qui ont déjà arrêté leur choix, pourront bénéficier des parcours sécurisés de qualification dans les secteurs économiques où l'on recense des besoins en main d'œuvre non satisfaits : l'agriculture, l'environnement, le bâtiment, les travaux publics, le travail des métaux, l'hôtellerie, la restauration et les métiers de bouche.
Pour la mise en place de ce nouveau service public, le conseil régional de Picardie s'appuiera sur le secteur associatif et privé, mais aussi et surtout sur l'AFPA (Association pour la Formation Professionnelle des Adultes) dont le savoir-faire est reconnu en matière de parcours intégrés, comprenant à la fois une dimension formation et une dimension sociale.
A partir du 1er octobre, quelque 2 000 jeunes adultes bénéficieront de ces parcours pour une durée de 9 à 24 mois.
Extrait d'un article de PHILIPPE FLUCKIGER issu du site www.courrier-picard.fr
A lire aussi sur le même thème :
SQLI forme des jeunes, non qualifiés, en Seine Saint-Denis

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN PICARDIE : SE FORMER POUR ACCÉDER à L'EMPLOI

GWENN

27 ans

INSTITUT DE FORMATION EN PÉDICURIE PODOLOGIE CHU DE TOULOUSE PURPAN

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)