Pisteur secouriste




Il a une mission de prévention et de secours. En cas d'accident, il est le premier sur place pour apporter les premiers soins et véhiculer le(s) blessé(s) en bas des pistes. En cas de disparition, il mène et organise les recherches à ski ou en motoneige. C'est lui qui ouvre et inaugure les pistes le matin pour les tester et qui les ferme le soir. Il peut se spécialiser : maître-chien ou artificier. Le pisteur fait souvent partie de la gendarmerie. Il est rarement salarié toute l'année.

Formation

Tu as les choix entre des brevets nationaux de pisteur secouriste et de maître pisteur secouriste avec options ski alpin ou ski nordique.
Durée de la préparation : 6 mois ou 2 ans pour les + de 18 ans.
Le niveau 3e est requis + la possession de l'attestation de formation aux premiers secours.
Pour devenir pisteur secouriste, tu dois obligatoirement avoir un brevet national.
Il peut être préparé au centre de formation des métiers de la montagne à Thônes en Haute-Savoie, au GRETA des Alpes du Nord, au CRET des Alpes du Sud.
Les diplômes qui fournissent un plus à ta candidature :
- BEES (brevet d'état d'éducateur sportif) ski alpin et BEES ski nordique de fond
- Brevet d'Etat d'alpinisme

Combien

Un débutant gagne environ 1 150 euros par mois + un repas par jour + une prime d'habillement + prix des forfaits de ski.
Un pisteur confirmé peut gagne 2 300 euros par mois.


ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

JE FAIS DES ÉTUDES POUR DEVENIR PISTEUR SECOURISTE : DISCUTONS-EN!

Lia

19 ans

ITO - ECOLE D'OSTÉOPATHIE DE TOULOUSE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)