Que faire après le bac L ?



Licence de lettres, droit, BTS Tourisme, école de commerce… Halte aux idées reçues : le bac L donne accès à de nombreuses filières de l’enseignement supérieur.

L’université

70 % des bacheliers L choisissent l’université. Plus de la moitié d’entre eux, se dirigent vers des licences en lettres et langues. Ces diplômes s’adressent aux passionnés de langues et de littérature qui n’ont pas encore de projet professionnel précis. En effet, il s’agit d’études théoriques, assez généralistes, offrant une bonne culture générale. Des formations appréciées dans les secteurs de la communication, de la documentation, de l’information, de l’édition et de la culture. Une fois le bac +3 en poche, il est possible de poursuivre par un master professionnel ou un master recherche mais aussi d’intégrer des écoles spécialisées (communication, commerce, journalisme, traduction…).

D’autres s’orientent vers les sciences humaines, l’art ou encore le droit. On compte 18 % de bacheliers L dans la filière juridique. Les spécialisations à choisir en dernière année de licence (droit privé, droit pénal, droit des affaires, droit international… ) préfigurent les orientations de master. Ce cursus forme aux métiers de la justice, du notariat, du conseil aux entreprises, des ressources humaines...

L’économie et la gestion, n’est pas le domaine de prédilection des littéraires. Il est toutefois possible d’opter pour une licence administration économique et sociale (AES) dont l’enseignement est généraliste et pluridisciplinaire avant de se former via un master ou une école spécialisée à la gestion, aux ressources humaines, aux métiers des assurances ou de la banque.

Compare les formations accessibles après un Bac L dans l'Annuaire des formations Imagine Ton Futur !

Les BTS et DUT

13 % environ des bacheliers L s’orientent vers un BTS ou un DUT. Ces formations en 2 ans, qui recrutent sur dossier scolaire, associent cours théoriques, pratique professionnelle et stage. Une fois diplômé à bac + 2, il est possible d’intégrer directement le marché de l’emploi. Mais, avec la crise, de plus en plus de jeunes préfèrent continuer leurs études. Il est ensuite possible d’effectuer une licence professionnelle ou d’entrer dans des écoles spécialisées (commerce, communication, journalisme…).

On retrouve une proportion importante de bacheliers L dans les filières liées au tourisme. La connaissance des langues et une bonne culture sont de sérieux atouts pour les littéraires.  

D’autres se lancent dans des BTS et DUT du tertiaire : édition, communication, assistant manager, commerce international… Une maitrise de plusieurs langues et une bonne capacité rédactionnelle sont un plus, pour les littéraires.

Compare les formations accessibles après un Bac L dans l'Annuaire des formations Imagine Ton Futur !

Les classes préparatoires

Les prépas littéraires sont des formations en deux ans après le bac, qui préparent aux concours d'entrée à des écoles formant à la recherche, à l'enseignement supérieur et à des postes administratifs à hautes responsabilités. Ces prépas s’adressent traditionnellement aux bacheliers littéraires passionnés de littérature, de texte classique (grec ou latin), d’histoire et de philosophie.

La sélection est rude. Attention, avoir de bonnes notes dans les matières littéraires ne suffit pas pour entrer en prépa littéraire. Dans la plupart des lycées, l’ensemble des notes obtenues de la seconde au premier trimestre de terminale est étudié. Il ne faut donc pas faire d’impasses sur certaines matières et avoir un bon niveau dans toutes les disciplines. Il existe différentes filières : les prépas « lettres », les prépas « lettres et sciences sociales », les prépas Saint-Cyr, les prépas à l’École nationale des Chartes et les prépas artistiques.

Les écoles de commerce

Le bac littéraire ouvre aussi les portes des écoles de commerce, il est donc possible de s’inscrire en école de commerce directement après le bac L. La dominante marketing est la voie la plus appréciée des étudiants ayant suivi un bac L. Plonger dans le bain de l’entreprise dès la sortie du lycée en évitant les classes préparatoires, c’est ce que permettent ces écoles de commerce qui proposent un cursus en 3 ans (bachelor) ou 5 ans (master) après le bac. Pour les intégrer, des épreuves sont organisées par le biais de concours communs à plusieurs établissements. Les concours « Accès », « Sésame », « Pass », « Team » et « ATOUT +3 » sont les principaux concours réservés aux élèves de terminale ou aux bac+1. Ils permettent d'intégrer de nombreuses écoles post-bac dans toute la France. La difficulté et la durée des épreuves varient selon le niveau d’accès et la notoriété de l’école.

Compare les formations accessibles après un Bac L dans l'Annuaire des formations Imagine Ton Futur !

Découvre également notre Annuaire des écoles de commerce.

La Mise à Niveau en Arts Appliqués (MANAA)

La MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués) est une formation visant à rattraper en un an la formation artistique acquise lors des 3 années d'enseignement du Bac sciences et technologies design et arts appliqués (STD2A). Les bacheliers de toutes les filières sont acceptés après des sélections très difficiles, dont de nombreux bac L.

La formation MANAA se déroule généralement au sein des lycées, mais aussi dans les écoles d'arts. Les contenus de la formation concernent les domaines propres aux arts appliqués et aux métiers d'art.

La très grande majorité des étudiants de MANAA trouve une place en BTS mais aussi d'autres formations (écoles spécialisées, beaux arts, arts déco, DMA...).

Compare les formations accessibles après un Bac L dans l'Annuaire des formations Imagine Ton Futur !

Article rédigé par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN QUE FAIRE APRÈS LE BAC L ?

Morgane

19 ans

UNIVERSITÉ MICHEL DE MONTAIGNE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié