Que faire après un bac STAV (Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant) ?



 

TROUVEZ

un conseiller

en orientation


Le Bac Technologique STAV permet l'accès aux études supérieures dans le domaine de l'agriculture, de l'environnement ou de l'agroalimentaire. Les bacheliers s’orientent massivement vers les BTSA, suite logique du baccalauréat. 

Le Bac STAV propose des enseignements généraux et technologiques dans les domaines de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement fournissant une culture commune humaniste, scientifique et technologique. Les élèves peuvent continuer des études en agriculture, industrie, agroalimentaire et services en milieu rural. 

Les BTSA

Près de 90% des bacheliers STAV s’orientent vers un BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole).
Les BTSA forment en 2 ans aux métiers de l’agriculture. Ils associent cours théoriques, pratique professionnelle et stages. Une fois diplômé à bac + 2, il est possible d’intégrer directement le marché de l’emploi. Mais, avec la crise, de plus en plus de jeunes préfèrent continuer leurs études. Il est ensuite possible d’effectuer une licence professionnelle, d’intégrer grâce aux admissions parallèles de grandes écoles. 
Gestion forestière, aménagements paysagers, génie des équipements agricoles… il existe quatorze BTSA
Les débouchés : exploitant agricole, contrôleur laitier, conseiller en chambre d'agriculture, technicien paysagiste, technico-commercial, chef de fabrication dans l'industrie alimentaire... 

Les BTS 

Quelques BTS sont envisageables pour les bacheliers STAV : BTS agroéquipements ; BTS industries céréalières ; BTS qualité dans l'industrie agroalimentaire et dans les bio-industries.
Ces formations en 2 ans recrutent sur dossier scolaire et travaux artistiques personnels. Les BTS associent cours théoriques, pratique professionnelle et stages. Une fois diplômé à bac + 2, il est possible d’intégrer directement le marché de l’emploi. Mais, avec la crise, de plus en plus de jeunes préfèrent continuer leurs études. Il est ensuite possible d’effectuer une licence professionnelle à l’université ou d’intégrer, grâce aux admissions parallèles, de grandes écoles. S’orienter vers une prépa ATS (Adaptation Technicien Supérieur) est aussi envisageable. C’est une classe préparatoire scientifique d’un an, qui permet aux titulaires d’un BTS ou d’un DUT scientifique d’intégrer une école d’ingénieurs via des concours spécifiques.

Les DUT

L’unique spécialité appropriée aux bacheliers STAV est le génie biologique options : industries alimentaires et biologiques ; génie de l'environnement ; bio informatique ; agronomie ; diététique ; analyses biologiques et biochimiques.
Attention, ces DUT sont à fort contenu scientifique, les bacheliers scientifiques sont nombreux dans ces filières et mieux armés pour réussir ces études. Mais avec de la motivation et du travail, rien n’est impossible.
Tout comme après les BTS, s’orienter ensuite vers une prépa ATS (Adaptation Technicien Supérieur) est possible. C’est une classe préparatoire scientifique d’un an, qui permet aux titulaires d’un BTS ou d’un DUT scientifique d’intégrer une école d’ingénieurs via des concours spécifiques.

Les écoles d’ingénieurs

Il existe quelques écoles d’ingénieurs post-bac dans le domaine de l’agriculture. Ces écoles post-bac comprennent une prépa intégrée. Faire une école d’ingénieurs juste après le bac convient si tu as déjà un projet professionnel précis et envie d’apprentissages concrets. Attention car il est possible d'être recalé à l’issu de ces deux années de prépa et il n'existe pas d'équivalence avec les universités.
Les écoles d’ingénieurs post-bac recrutent principalement sur dossier, entretien ou concours. Une trentaine d'écoles d'ingénieurs proposent une procédure d'inscription via les sites www.admission-postbac.org et www.grandesecoles-postbac.fr
Attention : la sélection, qui se déroule l’année de terminale, est sévère. La priorité est donnée aux bacheliers S. 

L’université

Quelques bacheliers STAV s’orientent vers l’université. Mais leurs profils ne correspondent pas aux formations théoriques et généralistes dispensées dans les universités. Les licences en biologie et en chimie sont les plus adaptées. Elle nécessite un travail constant et soutenu. 
 
Article rédigé par Diane Dussud
 

Rechercher une formation

Toutes les universités, écoles, IUT à découvrir en quelques choix

LES DERNIERS COMMENTAIRES

  • camille Bonjour, moi je voudrais devenir elveuse des chevaux, mais je ne ses pas ou m'enrianter et quelle études il faut faire et ou ...
    par Melissa le 07/01/15 23:05 sur Brevet d'études professionnelles agricoles (BEPA)
  • othman el messoudi Bonjour. J'ai 14 ans un enfant de maroc moi je dessin les voiture et je...
    par Jouhari Wijdane le 04/01/15 14:57 sur Fabrice, 31 ans, designer automobile chez Renault
  • Des évènements ponctuels et des mutations progressives sont venus modifier les équilibres professionnels des métiers de la comptabilité: ils concer...
    par BELLANGER Stéphane le 03/01/15 12:01 sur Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG)
  • Juliette Bonjour, j'ai 16 ans et j'aimerais bien devenir pédiatre, mais d'après ce que j'ai lu il faut faire 11 années d'études, mais ...
    par Clara le 02/01/15 17:50 sur Pédiatre
  • bonjour premièrement l'adresse c'est du facebook je suis encore une étudiante dans le lycée j'éspère devenir médecin après que je prends mon bac e...
    par ibtissam ech-chefaa le 29/12/14 23:11 sur Bac scientifique (S)

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)