Que faire après un bac STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) ?



Une passion et une pratique du dessin, du graphisme et des arts plastiques sont indispensables pour s’engager dans cette série de bac. Les bacheliers STD2A prennent d’assaut les BTS et DMA. Certains optent pour les écoles d’art. 

Après la classe de première, il est possible de suivre la filière STD2A, qui est un bac technologique destiné à l'apprentissage des arts appliqués. Ce bac débouche sur les métiers de l’architecture d’intérieur, le design d’espace, le design de produit, la publicité, l’édition, la communication visuelle, la mode…

Les BTS 

Les bacheliers STD2A s’orientent majoritairement vers les BTS
Ces formations en 2 ans recrutent sur dossier scolaire et travaux artistiques personnels. Les BTS associent cours théoriques, pratique professionnelle et stages. Une fois diplômé à bac + 2, il est possible d’intégrer directement le marché de l’emploi. Mais, avec la crise, de plus en plus de jeunes préfèrent continuer leurs études. Il est ensuite possible d’effectuer une licence professionnelle à l’université ou en diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) en école supérieure d’arts appliqués.
Les BTS du domaine des arts appliqués sont les plus adaptés aux bacheliers STD2A, ils proposent des formations qui débouchent sur des fonctions d’assistant à la conception-création dans divers domaines : graphisme, stylisme, architecture intérieure, design industriel, etc.
Six spécialités à choisir en fonction de son projet professionnel : concepteur en art et industrie céramique ; design d’espace ; design de communication, espace et volume ; design de mode, textile et environnement (options mode ; textile matériaux surface ) ; design de produits ; design graphique (options communication et médias numériques ; communication et médias imprimés ).

Les DMA 

Les diplômes des métiers d'art (DMA) ont aussi la côte auprès des bacs STD2A. Ils forment des artisans d’art ou des assistants créateurs. Mais, ils sont préparés dans très peu d’établissements. La sélection est donc difficile. Les DMA sont des filières très prisées des élèves, comme des professionnels.
13 spécialités au choix : art du bijou et du joyau ; arts de l’habitat (options décors et mobiliers ; restauration de mobilier ; ornements et objets) ; arts graphiques (options gravure ; illustration ; reliure dorure ; typographie) ; arts textiles et céramiques (options arts textiles ; céramique artisanale) ; cinéma d’animation ; cirque ; costumier-réalisateur ; décor architectural (options arts du verre et du cristal ; décor du mur ; matériaux de synthèse ; métal ; traitement plastique et de la transparence) ; facture instrumentale (options horlogerie ; lutherie ; marionnette ; régie de spectacle (options lumière ; son).

Les grandes écoles d’art 

Les grandes écoles d'art (École nationale supérieure des beaux-arts, ENSBA ; École nationale supérieure des arts décoratifs, ENSAD ; École nationale supérieure de création industrielle, ENSCI), recrutent sur concours et forment à des diplômes de bac + 3 à bac + 5. La sélection est rude. 
Il existe également plus d’une centaine d’établissements privés qui dispensent un enseignement en arts appliqués. Ces écoles décernent leurs propres certificats. Les cursus durent entre 2 et 5 ans. Quelques unes ont acquis une bonne réputation, mais leur valeur dépend surtout des relations nouées avec le milieu professionnel. Il est donc essentiel de se renseigner pour le secteur précis souhaité par le jeune auprès d’un organisme professionnel. 

L’université

Quelques bacheliers STD2A s’orientent vers l’université. Mais l’université ne forme pas des créatifs. Elle prépare surtout aux métiers d’enseignant et de manager culturel. De la musique à l’archéologie en passant par la peinture ou la médiation culturelle, les licences sont nombreuses, le domaine d’études est vaste.
Après 4 semestres validés (L2), l’étudiant peut s’orienter vers d’autres études, par exemple une licence pro (pour une spécialisation professionnelle en 1 an) ou une école d’art.
La licence en poche, il est possible de s’orienter vers un master ou d’intégrer une école d’art. Les masters les plus nombreux concernent le domaine de l’histoire de l’art. Des parcours permettent de préparer les concours de la fonction publique (professeur, attaché territorial de conservation du patrimoine...).
 
Article rédigé par Diane Dussud
 

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN QUE FAIRE APRÈS UN BAC STD2A (SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU DESIGN ET DES ARTS APPLIQUÉS) ?

Maxime

21 ans

TÉLÉCOM SUDPARIS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié