Quelles formations pour les métiers des services à la personne ?



Monique Bosquain, responsable formation de l'Agence Nationale des Services à la Personne, répond.

Quelles sont les différentes formations qui permettent d'accéder aux métiers des services à la personne ? Existent-ils des formations de type bac +3, bac +4 et bac +5 dans ce secteur ?
La CNCP et l'Agence des services à la personne (ANSP) ont recensé 62 diplômes de niveau V au niveau I : 19 diplômes de niveau V (CAP/BEP) ; 9 diplômes de niveau IV (baccalauréat) ; 9 diplômes de niveau III (Bac +2, BTS) ; 17 diplômes de niveau II (licences) et enfin, 8 diplômes de niveau I (Master). Ces diplômes correspondent à trois familles de métiers des services à la personne : les métiers pour la famille ; les métiers de la vie quotidienne et les métiers d'encadrement et de direction. Il existe donc aujourd'hui des diplômes couvrant tous les niveaux de responsabilités depuis le bac jusqu'au master, ce qui permet de réels parcours professionnels. Il faut aussi savoir que ces diplômes sont proposés par des ministères publics, des branches professionnelles, des organismes publics et privés de formation. Bien sûr, cette liste est évolutive et sera régulièrement mise à jour.
Les formations en alternance, sont-elles un bon moyen pour intégrer le secteur ?
Les formations en alternance sont toujours intéressantes car elles associent des cours et une pratique de terrain, ce qui permet de vérifier son projet professionnel et de faire valoir une expérience professionnelle. Les financements de l'alternance sont également recherchés. En France, on peut accéder aux diplômes de plusieurs manières, par la formation initiale, la formation continue, l'alternance... En ce qui concerne les 62 diplômes des services à la personne, 30 sont accessibles en contrat d'apprentissage. Le mieux est de se renseigner auprès des structures responsables de ces diplômes.
Certains professionnels du secteur sont autodidactes. Pourquoi est-ce important d'effectuer une formation dans ce secteur ?
Une grande partie des métiers exercés s'effectuent auprès de personnes fragiles, comme les personnes âgées, les enfants, les adolescents, les personnes en convalescence... et nécessitent de ce fait des compétences reconnues, souvent par le biais d'une formation, voire d'un diplôme spécifique. Pour d'autres métiers, après trois ans de pratique, il y a toujours possibilité de faire reconnaître cette expérience par un diplôme, via la VAE (validation des acquis de l'expérience).
Est-ce que les jeunes formés aux services à la personne trouvent rapidement un emploi ?
Malgré un contexte économique tendu, ce secteur continue toujours à recruter. Il présente de nombreux besoins à satisfaire, notamment au regard des évolutions démographiques. Il est toutefois important d'acquérir une formation adaptée aux besoins des employeurs pour augmenter ses chances de trouver un emploi. On constate par ailleurs que les formations en alternance favorisent un recrutement plus rapide.
Quelles sont les perspectives d'évolution de carrière pour un jeune titulaire d'un bac pro ?
Le baccalauréat professionnel représente un niveau de responsabilité et de compétences IV, soit un solide premier niveau d'encadrement. A partir delà, il est possible de s'orienter vers des diplômes de niveau III pour devenir responsable de secteur ou bien diriger une structure de service à domicile. Puisque ce secteur propose des diplômes à tous les niveaux, il existe des possibilités de carrière à exploiter.
À quels « profils » de jeunes s'adressent les services à la personne ? Quelles qualités sont indispensables pour y travailler ?
La question des profils est importante pour s'orienter vers ces métiers. Les diplômes ne font pas tout. Le site de l'ANSP décrit l'ensemble des compétences attendues pour chaque diplôme. Des praticiens du secteur filmés présentent également leur métier. On attend d'un cuisinier à domicile, par exemple, qu'il soit créatif dans le renouvellement des menus, sache rendre un repas attractif, respecte les règles d'hygiène élémentaires, les préférences culinaires et les habitudes des personnes. Pour être aide médico-psychologique, il faut s'intéresser aux personnes en difficulté, être observateur et patient. Ce métier suppose une bonne résistance physique mais également un bon équilibre psychologique pour faire face à des situations imprévues.
Plus d'infos : consultez les fiches métiers des services à la personne !

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN QUELLES FORMATIONS POUR LES MÉTIERS DES SERVICES à LA PERSONNE ?

Léa

19 ans

EM NORMANDIE - CAMPUS DE PARIS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)