Quentin Osterroth, 20 ans, tourneur (lauréat Olympiades des métiers 2011)



Actuellement en BTS IPM (Industrialisation des Produits Mécaniques), Quentin a décroché la médaille d'or aux Olympiades des métiers 2011. Une compétition entre jeunes professionnels. Témoignage.

Quel est ton parcours scolaire et professionnel ?
J'ai entrepris un Bac STI GET (Génie Électro-Technique) pour maintenance sur machines, suivi d'un Bac Professionnel pour usinage sur machines. Actuellement, je suis en BTS IPM (Industrialisation des Produits Mécaniques) pour intégrer une école d'ingénieur afin de devenir cadre dans le domaine de la mécanique de précision. Concernant mon parcours professionnel, j'ai travaillé trois ans chez RML-MICRON-EST, petite PME située à Florange.
Quand et comment as-tu eu l'idée d'exercer ce métier ?
Après avoir fait un mois de stage chez RML-MICRON-EST, j'ai signé un contrat d'apprentissage avec cette entreprise. Après avoir testé plusieurs métiers, tels que fraiseur ou encore électro-érosion, j'ai choisi le métier de tournage sur machines CN (Commande Numérique).
Aujourd'hui, que fais-tu ? En quoi consiste ton métier ? Dans quelle entreprise travailles-tu ?
Je suis toujours dans la même entreprise, RML-MICRON-EST, jusqu'au mois d'août. Pour la suite, il me faudra chercher une autre entreprise. Dans mon métier, il s'agit de réaliser des pièces de haute précision (à environ 0,01 millimètre près pour vous donner un ordre de grandeur) de forme révolutionnaire.
Quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?
Dans mon métier, on est très autonome et on gère notre temps comme on le souhaite ce qui est, pour ma part, un énorme avantage. Cependant, quand on travaille, on se salit très vite et le métier est relativement dur physiquement.
Pourquoi avoir participé aux Olympiades des Métiers 2011 ?
Au vu de mes compétences, on m'a proposé de participer aux Olympiades des Métiers, sans réfléchir, j'ai signé en me disant que je n'avais rien à perdre, au contraire, tout à y gagner !
En trois mots, comment définirais-tu cette compétition ?
Intense, étonnante, stressante.
Comment t'es-tu préparé pour les Finales Nationales ?
Je m'entraînais quotidiennement au travail, à faire des exercices simples et répétitifs afin de gagner du temps sur la réalisation. De plus, je consacrais 5 à 6 heures par semaine de programmation pour maîtriser parfaitement le logiciel.
En quoi consistaient les épreuves de la compétition nationale ?
Lors de cette compétition, on avait à réaliser deux pièces en 3h30 chacune, plus une épreuve théorique de 30 minutes sur des calculs de corrections dynamiques.
Quel souvenir garderas-tu des Finales Nationales des Olympiades des Métiers ?
Je garderais toute cette session des Finales Nationales en mémoire, l'expérience est tellement grande !
Quel est ton truc pour gérer la pression ?
Je travaille ma respiration, ça m'aide à me calmer et à retrouver confiance.
Quels sont tes futurs projets ?
Je souhaite intégrer une école d'ingénieur pour ensuite créer ma propre entreprise ou devenir cadre dans un grand groupe.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN QUENTIN OSTERROTH, 20 ANS, TOURNEUR (LAURÉAT OLYMPIADES DES MÉTIERS 2011)

Zilan

23 ans

FACULTÉ JEAN MONNET SCEAUX

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)