Rhizlaine Jebrane, 29 ans, co-dirigeante de Lissfactor



« À l'âge de 16 ans, je souhaitais déjà créer ma société »

Quel est votre parcours scolaire ?
J'ai réalisé un bac STT « Action Communication Commerciales » puis je suis partie aux Etats-Unis afin d'étudier le commerce dans une école américaine. Mais il y a eu les attentats du 11 septembre. Je suis alors rentrée en France où j'ai effectué un BTS, en alternance au sein d'une société d'assurance. J'ai ensuite intégré l'école de commerce ICD toujours en alternance, au sein d'une banque haut de gamme.
Comment vous est venue l'idée de créer cette société ?
Dès l'âge de 16 ans, je souhaitais créer ma société. Ça me paraissait inconcevable de monter une entreprise sans être passionnée par le produit développé. Au-delà de la passion, il fallait répondre à un réel besoin. Lors de mon séjour aux Etats-Unis -passé avec ma future associée- j'ai découvert une méthode de défrisage innovante qui n'existait pas en France. Comme de nombreuses femmes aux cheveux crépus, frisés ou ondulés, je les raidissais. Mais aucune technique ne me satisfaisait et je dépensais des sommes folles pour essayer de dompter ma chevelure ! Sur le campus américain, nous avions une amie japonaise. Nous nous sommes rendues plusieurs fois au Japon. Lors de ces voyages au Japon, nous avons contacté des laboratoires afin de développer un produit qui combine raidissage et soin. Nous avons alors créé notre propre processus s'adaptant à toutes typologies de frisures « universel ». C'est comme ça, qu'est né un défrisage que nous avons alors baptisé Lissage japonais® - une technique de lissage définitif et nutritif !
Quand avez-vous créé votre entreprise ?
Avec mon associée, on a travaillé sur ce projet pendant 4 ans, en parallèle de nos études ! Ce n'était pas évident car étudiante en alternance, mon emploi du temps était déjà bien chargé entre les cours et l'entreprise. Mais, j'arrivais à me consacrer à ce projet le soir et les week-ends. J'ai été diplômée de ICD en juin 2005. Notre société a vu le jour trois mois plus tard.

Votre produit a-t-il tout de suite marché ?
Le succès a été quasiment immédiat. On répondait à un vrai besoin. Sans compter que les dépenses d'ordre capillaires des femmes aux cheveux frisés et crépus sont trois fois plus importantes que les autres ! Aujourd'hui, notre chiffre d'affaires annuel est de 506 000 euros. Depuis 7 ans, nous avons une croissance moyenne de 65%, chaque année. 380 coiffeurs en France mais aussi à l'étranger proposent la marque Lissage japonais® dans leur salon.
À quoi ressemble votre quotidien ?
Chaque journée est différente et... longue. Je m'occupe essentiellement de la commercialisation du produit et des relations clients avec les coiffeurs. Mon associée gère les relations avec notre laboratoire japonais ainsi que la formation.
Quelle a été votre plus grande difficulté ?
Aujourd'hui, nous avons sept salariés (fonctions administratives et commerciales) ainsi qu'une apprentie. S'entourer des bonnes personnes n'a pas été évident. C'est difficile d'effectuer un bon recrutement.
Quelle a été votre plus grande satisfaction ?
Difficile à dire... j'en ai tous les jours ! Le retour des coiffeurs satisfaits de nos produits me fait toujours très plaisir.
rub71] et aujourd'hui ça me paraît naturel de recruter une apprentie. L'alternance est un mode de formation enrichissant qui permet d'acquérir une expérience professionnelle tout en étudiant. Pour moi, c'est l'avenir ! Mais attention, il faut avoir conscience que c'est beaucoup de travail. Les programmes sont les mêmes en formation initiale et en alternance. Les cours se font donc de façon accélérée pour les apprentis qui sont beaucoup moins présents à l'école. Il faut suivre !
Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaitent monter leur société ?
Si on est convaincu par son produit, service ou concept et qu'il répond à un réel besoin : il faut foncer ! Monter son entreprise en France est très simple, contrairement à ce que beaucoup pensent. Ce sont les demandes de financements qui peuvent êtres difficiles à obtenir, mais il existe de nombreuses aides pour les jeunes entrepreneurs. Alors, lancez-vous !
Par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN RHIZLAINE JEBRANE, 29 ANS, CO-DIRIGEANTE DE LISSFACTOR

Maëlle

20 ans

LILLE 3 - UFR LEA ROUBAIX

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié