Sage-femme



Sage-femme Le métier de Sage-femme consiste à assurer le bien-être d'une mère et de son enfant, avant, pendant et après l'accouchement. Retrouvez toutes les informations sur ce métier.

Le métier de Sage-femme

Une Sage-femme à pour mission d'assurer le bien-être d'une mère et de son enfant, avant, pendant et après l'accouchement.

Avant l'accouchement, la Sage-femme est à l'écoute des futures mères. Elle suit les grossesses normales et dépiste les problèmes pendant la grossesse. Elle leur fait passer des examens pour vérifier la santé du futur nouveau-né (examen clinique, échographie, dépistage des facteurs de risque, etc.). Si des pathologies se développent, le Gynécologue prend en charge le suivi de la grossesse.

Au moment de l'accouchement, après avoir rassuré la future mère, la Sage-femme pratique les accouchements « normaux ». Elle a la responsabilité du déroulement de l'accouchement, depuis le diagnostic de début de travail jusqu'à la délivrance. En cas de problèmes dépistés, la Sage-femme passera le relais au Gynécologue, qui gérera l'accouchement difficile et les risques de pathologies. En l'attente du médecin, la Sage-femme peut dispenser, si nécessaire, les premiers gestes de réanimation.

Après l'accouchement, la Sage-femme réalise les examens du nouveau-né pour s'assurer qu'il est en bonne santé. Elle conseille la mère sur l'allaitement, l'hygiène du bébé, etc. Elle est également habilitée à réaliser l'accueil des prématurés (y compris leur réanimation), après avoir appelé le Pédiatre. La Sage-femme peut aussi rendre visite à la mère quelques semaines plus tard pour s'assurer que tout se passe bien.

Les Sages-femmes sont généralement salariées du public ou du privé (fonction publique hospitalière, hospitalisation privée...). Seules 15% d'entre elles exercent en cabinet et à domicile. Les horaires sont irréguliers, est parfois très contraignants.

Ses qualités : une Sage-femme doit être rigoureuse, réactive et attentive. Avoir une bonne résistance psychologique et physique peut s'avérer nécessaire pour exercer ce métier. Par ailleurs, une Sage-femme doit faire preuve de psychologie, de douceur et de disponibilité. Elle doit savoir se montrer rassurante, chaleureuse et diplomate.

Les débouchés : avec les nombreux départs en retraite annoncés pour les années à venir, les perspectives de recrutement sont très favorables. Au cours de sa carrière, une Sage-femme peut se présenter à différents concours afin d'accéder à des fonctions médicales ou para-médicales (Puéricultrice après une formation d'un an, directrices de maisons maternelles ou de centres de PMI). En passant des concours, une Sage-femme peut même enseigner les Sciences et Techniques Médico-sociales dans les lycées.

Devenir Sage-femme

Pour devenir Sage-femme, après ton Bac, tu dois t'inscrire en PACES (Première année commune des études de santé), appelée aussi L1 santé (anciennement PCEM1). Cette première année est commune aux filières médecine, Sage-femme, Dentaire et Pharmacie.

En début d'année, tu devras choisir le ou les concours que tu souhaites passer. La fin de la première année est sanctionnée par un concours sélectif.

Le recrutement en école de Sage-femme se fait en fonction de tes résultats en première année de médecine.  Une fois reçu(e), les études durent quatre ans et se déroulent dans l'une des trente-cinq écoles agréées. A la fin de ta formation, tu accèdes au Diplôme d'Etat de Sage-femme.

Salaire Sage-femme

Le salaire d'une Sage-femme débutante est d'environ 1 500 euros bruts par mois.

 

Ressources Sage-femme


Fatima 24 ans

IFSI
DE Infirmier

Discuter avec Fatima

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

sam 7 septembre 2014 10:32 #1
Bonjour peut on devenir sage-femme avec un bac pro assp?