Sans le bac : comment continuer ou reprendre ses études ?



Bac 2016Tu avais pour objectif d'obtenir le bac mais pour diverses raisons tes plans n'ont pas abouti ? Ne t'inquiète pas, ton parcours scolaire n'est pas terminé pour autant. Si tu es déterminé(e) à réussir et prêt(e) à travailler, voici les options qui s'offrent à toi !

Accéder aux études supérieures sans le Bac

Si après une mûre réflexion, tu décides de ne pas repasser le Bac, sache qu'il existe des passerelles pour accéder aux études supérieures. Cependant, le choix est beaucoup plus restreint et l'accès plus compliqué surtout si tu n'as aucune expérience professionnelle. Il faudra t'armer de détermination et de persévérance.

SANS EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Intégrer des cycles courts

Le DUT ou le BTS sont des cycles courts qu'il est possible d'intégrer sans le Bac. Néanmoins, les établissements publics opèrent leur sélection sur les dossiers qu'ils reçoivent. Ainsi, ils recrutent des bacheliers ayant obtenu de bons résultats scolaires.

Il est donc préférable de te tourner vers les écoles privées, notamment vers les secteurs du tertiaire (commerce, tourisme, comptabilité, etc.), tu auras plus de chance. D'autant que la plupart de ces écoles proposent de repasser le Bac en candidat libre. De quoi faire une pierre deux coups !

Accéder aux études juridiques grâce à la capacité en Droit

La capacité en droit est l'équivalent du DAEU mais dans le domaine spécifiquement juridique. Accessible aux non bacheliers âgés de minimum 17 ans, elle se prépare dans une quarantaine de facultés de Droit. Elle permet d'intégrer une deuxième année de Licence en Droit ou un DUT Carrières Juridiques. Mais attention, ces études sont réputées difficiles et requièrent de la détermination et de la rigueur.

AVEC EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Si tu souhaites reprendre tes études pour valider ton niveau après une expérience professionnelle et continuer ta formation.

Obtenir l'équivalent du Bac : le DAEU

Le DAEU offre le droit d'accéder aux filières supérieures, au même titre que le bac. Cette formation, d'une durée d'un an, s'adresse aux personnes âgées de 20 ans minimum, certifiant de deux années d'activités professionnelles. La préparation du DAEU se fait dans la plupart des universités.

Obtenir un diplôme par la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE)

Si tu justifies d'au moins 1 an d'expérience professionnelle, que ce soit en continu ou en discontinu, tu peux demander une Validation des Acquis de l'Expérience (VAE). Ce qui te permettra d'obtenir un titre, un diplôme (CAP, BTS...) ou un certificat grâce à l'expérience selon d'autres modalités que l'examen. Renseigne-toi sur www.education.gouv.fr.

Opter pour une réorientation

Pourquoi pas t'orienter vers une voie plus professionnelle ?

Si l'accès aux études supérieures ne te semble pas être la meilleure option, tu peux également choisir de t'orienter vers une toute nouvelle voie en adéquation avec tes projets. Si tu étais dans une voie générale, tu peux opter pour une formation professionnalisante avec un Brevet de technicien, un CAP, une mention complémentaire, etc. Cela te permettra de bénéficier d'une formation pratique et de faciliter ton insertion professionnelle.

Si tu suivais déjà une formation professionnelle, pose-toi les bonnes questions pour savoir si tu souhaites rester dans le même domaine. La formation professionnelle, moins théorique, peut réellement booster ta motivation. De plus, ce parcours te permet lui aussi d'accéder aux études supérieures tout en te spécialisant. Consulte tous les diplômes accessibles avant le Bac dans notre Annuaire des diplômes.

De plus, plusieurs formations accessibles sans le bac proposent des parcours en alternance, qui alternent donc entre études théoriques et expérience en entreprise. Accessible aux 16-26 ans, l'alternance permet de changer du rythme scolaire et offre une bonne insertion professionnelle à l'issue de la formation. Renseigne-toi, tous les secteurs sont représentés !

Tu peux également te renseigner dans un CIO près de chez toi pour trouver la réorientation la plus appropriée.

Tu as décroché ? Pense à l'école de la deuxième chance !

L'école de la deuxième chance est une institution qui aide les jeunes de 18 à 25 ans sans qualification à se réinsérer dans le monde professionnel et dans la société. Pour tout savoir sur le dispositif, lis l'article Tout savoir sur l'Ecole de la deuxième chance !.

Et si tu tentais à nouveau le bac ?

Si tu as échoué au bac, cela signifie que tu as déjà au moins travaillé une année pour le préparer. Il s'agit d'un examen difficile qui nécessite parfois plus d'une année de préparation. Ne te décourage pas, tes efforts fournis vont finir par payer. Une année de travail supplémentaire pourrait sûrement te permettre de décrocher le fameux sésame. Ce serait dommage de renoncer à tes projets à cause de cet examen que tu peux à coup sûr décrocher !

Si tu viens d'échouer à ton examen et que tu n'as bénéficié d'aucune expérience professionnelle auparavant, cette option est vivement conseillée. Il s'agit de celle qui, de loin, t'ouvrirait le plus de portes.

Maintenant, à toi de te poser les bonnes questions pour faire le choix le plus en phase avec ton projet. Si ton échec vient d'un manque de motivation suite à une mauvaise orientation, profite-en pour te remettre en question et envisager un nouveau parcours plus adapté à tes envies.

Consulte l'article Repasser son Bac : mode d'emploi !

A lire également :
J'ai raté mon bac, que faire ?
Passer son bac en candidat libre : mode d'emploi !
Les métiers accessibles sans le bac

pub

Coralie 19 ans

Université Paris Diderot
PACES

Discuter avec Coralie

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)