Semaine de l'Industrie : Eric Besson, te dit tout !



Gros plan sur la Semaine de l'Industrie avec Eric Besson, ministre chargé de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique. Pour revaloriser l'image de l'Industrie en France, de nombreux événements - locaux et nationaux - te feront découvrir les réalités du monde industriel.

Imagine ton futur : Quels sont les objectifs de la semaine de l'Industrie ?
Eric Besson : Le but de la semaine de l'Industrie est d'informer le public le plus large possible - et plus particulièrement les jeunes- sur l'industrie, ses métiers, les perspectives qu'elle offre, les défis auxquels elle répond, mais également sur ce qu'elle n'est pas ! Je vais vous faire une confidence : nous comptons aussi sur cette manifestation pour faire tomber certains clichés trop souvent véhiculés sur l'industrie.
Il est très difficile de se donner un objectif en termes d'évènements et de participants, ou encore, indirectement, de candidats aux formations des métiers de l'industrie. Cela dit, le nombre de manifestations labellisées dépassent déjà largement nos espérances, ce qui montre la capacité de tous les acteurs à se mobiliser sur l'industrie, comme ils l'avaient déjà fait au moment des États Généraux de l'Industrie, où près de 5 000 personnes s'étaient mobilisées.

ITF : Vous avez lancé le site www.semaine.industrie.gouv.fr, pourquoi ?
Eric Besson : Ce site internet a essentiellement deux objectifs.
Le premier objectif est d'informer sur la semaine de l'Industrie, et plus particulièrement sur les évènements labellisés se tenant sur l'ensemble du territoire, auxquels je vous invite d'ailleurs à participer.
Le second objectif est de permettre aux personnes souhaitant s'impliquer dans la semaine de l'Industrie et organiser une manifestation de demander sa labellisation, en décrivant tout simplement l'évènement sur un formulaire disponible en ligne.
ITF : Une semaine de l'Industrie c'est bien, mais comment aller plus loin ?
Eric Besson : Notre objectif est de bâtir des relations approfondies et durables entre l'industrie, l'éducation nationale et l'enseignement supérieur. Pour cela, au-delà de ce rendez-vous annuel, il faut évidemment multiplier les opportunités de contact tout au long de l'année entre ces univers. Le stage reste bien sûr un outil privilégié pour faciliter au quotidien le contact des élèves et des étudiants avec l'industrie. Je souhaite que les organisations professionnelles poursuivent et accentuent leurs efforts pour remédier aux difficultés ressenties par les jeunes pour trouver un stage ou une expérience en entreprise.
ITF : Il est encore difficile pour le grand public de cerner les évolutions du secteur industriel. Entre innovations et délocalisations, nous avons de quoi nous y perdre ! Qu'en est-il réellement de ces perspectives ?
http://www.imaginetonfutur.com/La-delocalisation.html]. Les chiffres fréquemment cités ignorent certaines réalités et sont exagérés : ainsi ils ne tiennent pas compte du phénomène d'externalisation de services par des entreprises industrielles, qui ne correspondent pas à des destructions d'emplois industriels mais qui est perçu comme tel dans les statistiques publiées.
Si certains secteurs répondant aux défis sociétaux de demain (santé, communication, environnement...) peuvent être qualifiés de porteurs en termes d'emploi, de façon générale il n'y a pas dans l'industrie de secteur condamné. La mondialisation croissante impose à notre industrie de savoir se différencier, innover, pour survivre ; or de nombreux cas nous nombrent que l'innovation - qui n'est pas que technologique mais également commerciale, organisationnelle, marketing... - existe dans tous les secteurs. Il suffit d'y croire !
ITF : Quels conseils donneriez-vous aux jeunes ?
Eric Besson : N'ayez pas peur du monde industriel ! Ne vous arrêtez pas à certaines idées reçues. L'Industrie offre des perspectives de carrières riches et diverses. Faites le pari de l'Industrie, vous ne serez pas déçus.
Le savais-tu ?
D'ici à 2015, un million d'emplois devraient être proposés, notamment dans l'industrie agroalimentaire, pharmaceutique, et dans les énergies renouvelables.
60% des jeunes embauchés dans l'industrie ont au moins le bac.
L'industrie c'est...
204 000 entreprises
989 milliards d'euros de chiffre d'affaires
3,6 millions d'emplois directs
Source : Groupe des Fédérations Industrielles, octobre 2009
Le top des profils recherchés :
- BTS
- Bac Pro Production
- Ingénieurs
- Cadres
Source : Pôle Emploi

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN SEMAINE DE L'INDUSTRIE : ERIC BESSON, TE DIT TOUT !

Yasmine

20 ans

UNIVERSITÉ PANTHÉON-SORBONNE - PARIS 1

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié