Serge Morelli, PDG AXA Assistance, ancien DRH AXA France



Critères de sélection, diplômes, qualités... Serge Morelli nous détaille les profils qu'il recherche lorsqu'il recrute des jeunes.

Quand vous recrutez un jeune (qui a peu ou pas d'expérience), quels sont vos critères de sélection ?
Le premier critère, c'est la formation initiale, c'est-à-dire le diplôme. Nous prenons également en compte les éventuelles expériences professionnelles sans oublier l'aspect humain et relationnel qui sont des critères déterminants dans le choix final du candidat.
Privilégiez-vous certaines formations « nobles » ou bien êtes-vous ouvert à tous les parcours ?
Évidemment, nous recrutons des jeunes qui sortent de grandes écoles, mais pas uniquement. Nous souhaitons avoir des collaborateurs à l'image de la société, nous embauchons donc des profils très variés. Nous sommes notamment partenaire de l'opération Phénix qui offre l'opportunité aux titulaires de master de lettres et de sciences humaines d'intégrer nos équipes en tant que cadres. La diversité des parcours de formation est une richesse pour l'entreprise. AXA France est également signataire de la Charte de la Diversité. Dans ce cadre, nous traitons des candidatures à partir de CV anonymes (aucune information personnelle n'est mentionnée). En signant la charte de l'engagement national pour l'emploi des jeunes des quartiers, nous nous engageons aussi à recruter 150 personnes (CDI, CDD, alternance, stage) parmi les jeunes issus des zones urbaines sensibles.
À quel niveau de diplôme recrutez-vous le plus de jeunes et pour quels postes ?
Nous avons besoin important de commerciaux ; le marché des assurances ne cesse de croître, et il y a un fort turn-over dans la profession. Nous recrutons donc en permanence des commerciaux de niveau bac, à bac +2 De façon générale, les télé conseillers qui travaillent sur nos centres de service et d'appels téléphoniques ont le niveau bac, certains sont même recrutés sans diplôme mais avec une expérience significative dans les métiers de la vente. L'embauche des équipes marketing, informatiques, organisationnelles... s'effectue plutôt à bac +5. La moyenne d'âge de nos collaborateurs étant de 47 ans, nous recrutons de nombreux jeunes afin de rajeunir nos équipes. Cette tendance va s'accentuer dans les années à venir pour palier le départ à la retraite des « papy-boomers ».
Quelles sont les possibilités d'évolution des commerciaux ?
Avec de l'expérience et un complément de formation, un commercial peut obtenir un poste avec des responsabilités d'encadrement. Les formations internes sont des leviers importants pour évoluer et nous avons développé des cursus performants mêlant e-learning, immersion dans une équipe et formation traditionnelle (regroupement des personnes en formation dans un même lieu avec un formateur).
L'apprentissage est-il un mode de formation et d'intégration efficace ?
J'y crois beaucoup ! Nous accueillons plus de 700 étudiants de BTS ou de DUT en alternance pour les préparer au métier de conseiller clientèle. Dans ces parcours, les jeunes sont encadrés, l'immersion en entreprise leur permet de s'impliquer davantage. Une fois qu'ils sont diplômés, nous embauchons tous ceux qui souhaitent continuer à travailler avec nous, c'est-à-dire environ 200 personnes par an.
Entre deux candidats à compétences égales, qu'est-ce qui fait, pour vous, la différence ?
La capacité à communiquer, à travailler en équipe et à pouvoir évoluer au sein d'une entreprise. Détecter ces atouts, cela s'apprend : c'est le métier de nos recruteurs. Exemple, un candidat qui pratique un sport à haut niveau et postule à un emploi de commercial va retenir notre attention, car cela démontre bien souvent son envie de « gagner » et donc de réussir.
Avez-vous une anecdote à nous raconter sur des recrutements atypiques ?
Dans les années 2000, lorsque j'étais Directeur des Systèmes d'information chez AXA, j'ai été amené à recruter des hackers.
Nous leur avons demandé d'essayer de pénétrer nos bases informatiques et avons pu ainsi améliorer la sécurité de tout notre système.
Propos recueillis par Diane Dussud, le 10/12/2008.
Depuis le 1er novembre 2009, Serge Morelli occupe le poste de Président Directeur Général d'Axa Assistance.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN SERGE MORELLI, PDG AXA ASSISTANCE, ANCIEN DRH AXA FRANCE

Laura

24 ans

INSTITUT TÉLÉMAQUE - CHARGÉE DES PARRAINAGES ET ANIMATIONS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (5)

Christophe07 28 juillet 2012 11:22 #1
Bonjour je souhaiterais devenir DRH dans le secteur de la fonction publique. Je serais titulaire dans deux ans d'un master 2 RH d'un IEP. Comment y parvenir ? Merci.
azape07 25 avril 2012 02:18 #2
Salut je suis bien intéresser par se métier, j'a déja rassembler toutes mais information sur le net. mais être vous sûre pour son salaire.
jessica 30 octobre 2011 16:30 #3
slt je m appelle jessica kaya et j aimerai travailler comme DRH dans une banque en ce moment je suis en licence 1 de management et j aimerai avoir certains conseils qui pourront m aider dans ma formation et les méthodes pour y arriver
BELLA 13 septembre 2011 08:54 #4
Bonjour,je me nomme BASRA je travaille actuellement dans une société de recrutement a Djibouti pendant 3 ans et j'en suis l'assistante RH mais aussi en gerant toute la société au niveau materielle et humain. donc je veu savoir si je pourai acceder au poste de DRH en sachant que j'ai un diplome bac ES mon niveau d'anglais est moyen et je suis la plus jeune de tout l'equipe auquel je travaille avec. merci de me repondre
Coralie972 31 mai 2011 19:48 #5
Bonjour, Je vais entrer en 1ere STG Gestion et j'aimerais savoir comment devenir Directrice des Ressources Humaines. J'aimerais beaucoup aller à Science Po. mais existe-il des moyen plus simple d'y arriver? Puis-je faire un BTS Assistant Manager avant de m'engager dans les étude spécialisée dans les ressouces humaines? merci.