Shy'm, 24 ans, chanteuse



En 5 ans, Shy'm s'est imposée comme l'une des valeurs sûres de la scène R'n'B française. Son style, bien à elle, lui a déjà permis de vendre 450 000 albums ! A l'occasion de la sortie de son troisième opus, « Prendre l'Air », Shy'm revient sur sa carrière...


Pour commencer, peux-tu revenir sur ta carrière ?
Shy'm : Il y a cinq ans, je démarchais les maisons de disques, dont Warner. Là-bas, j'y avais rencontré un Directeur Artistique qui avait gardé ma maquette sur son bureau. A ce moment, K-Maro travaillait déjà avec cette maison de disques. Il voulait produire et travailler avec une artiste. Il s'est retrouvé avec ma maquette entre les mains, et ça lui a plu. On s'est rencontré en studio quelques semaines après. Il y a eu un vrai coup de foudre artistique, et l'aventure a commencé.
Te souviens-tu de ton premier concert ?
Shy'm : Mon premier concert, c'était à l'Olympia, la veille de mon anniversaire. Alors, forcément... ça a été un moment magique, surtout lorsque le public a chanté « Joyeux Anniversaire ». C'était il y a 3 ans. Par contre, la première fois que je suis montée sur scène, c'était avec K-Maro. C'était un immense concert en Belgique, devant 30 000 personnes. J'étais complètement flippée. C'était incroyable.
Qu'est-ce qui t'a poussé dans la musique ?
Shy'm : Je n'ai pas vraiment eu de déclic. En fait, je suis née dans la musique. Mon père est musicien, je l'ai entendu jouer de la batterie, de la guitare, de l'harmonica... Pour moi, c'était comme une évidence. Je chantais depuis toute petite. Ma mère a toujours chanté, ma sœur rêvait de devenir chanteuse. Et puis, mes racines créoles ont fait que je ne pouvais pas vivre sans la danse. Après, envisager la musique comme métier, c'est arrivé très tard. Au début, je voulais devenir vétérinaire. Et comme je suis timide, c'était inenvisageable d'imaginer me mettre sur le devant de la scène. Ce sont les rencontres que j'ai faites qui m'ont aidé et soutenu. Si j'étais restée toute seule, je crois que je n'y serai pas arrivée.
Ton dernier album « Prendre l'air » est sorti le 14 juin. Qu'est-ce qui a changé depuis ton premier enregistrement ?
Shy'm : L'équipe autour de moi est restée la même. Nous avons enregistré dans les mêmes conditions, dans le même studio, dans la même ambiance. Après, ce qui a changé... c'est peut-être moi. J'ai grandi, j'ai évolué et ma musique a évolué en même temps que moi.
Flash back. Tu te souviens de l'élève que tu étais au lycée ?
Shy'm : J'étais plus que sérieuse. Très assidue. Je crois que ça fait vraiment partie de mon tempérament. Même encore aujourd'hui, j'ai une discipline naturelle. Arriver en retard, ne pas se présenter à un rendez-vous... n'est pas concevable. Cette discipline, c'est vraiment un pilier pour moi.
Quels sont tes projets pour la suite ?
Shy'm : Pour l'instant, je me concentre sur ma carrière. C'est beaucoup trop tôt pour envisager autre chose, j'ai encore énormément à prouver. Dans l'immédiat, je travaille sur l'album, sur la promo... J'espère pouvoir faire une tournée d'ici la fin de l'année. La décision sera prise d'ici quelques mois, selon les résultats de vente de l'album.
Tu n'as pas peur que tout s'arrête ?
Shy'm : J'y pense quotidiennement, je sais que ce métier peut être éphémère. Je l'ai un peu vécu au moment du deuxième album, qui s'est moins bien vendu que le premier. Sans être une catastrophe, ça a été une déception. Et du coup, j'ai senti la fragilité du métier. C'est pour ça que je me concentre uniquement sur l'aspect « professionnel » du métier, et pas les côtés plus fantaisistes, comme les soirées, les afters... Et puis, je vis au jour le jour, je ne me pose pas la question du lendemain.
Quels conseils aurais-tu aimé recevoir à tes débuts ?
Shy'm : Plus que des conseils, j'aurais aimé avoir plus confiance en moi. Ca a été un vrai handicap. Les gens qui m'entouraient essayaient de me donner confiance, mais je n'étais pas prête. Sur le moment, j'aurais tout donné pour être quelqu'un de plus sûr de soi. Mais finalement avec le recul, je crois que cela m'a servi !
Propos recueillis par Eric Gillaux

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN SHY'M, 24 ANS, CHANTEUSE

Eléonore

22 ans

FACULTÉ DES SCIENCES JURIDIQUES, POLITIQUES ET SOCIALES, UNIVERSITÉ DE LILLE 2

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (3)

jennifer 24 juin 2012 10:14 #1
j'adore shy'm , en plus elle est tres belle!!!!!!!;)
18 mai 2011 14:23 #2
son nom de famille c'est Marthe
soledad 29 novembre 2010 18:21 #3
je voudrai savoir quelle est ton nom de famille shy'm JE T'ADORE SHY'M