Silas, bac pro maintenance véhicule automobile



Silas, 22 ans, compte parmi les 43 jeunes français, finalistes des Olympiades des Métiers, qui iront défendre les couleurs de la France au Japon en novembre 2007.
Pourquoi avez-vous décidé de participer aux Olympiades ?
Ce sont mes formateurs du CFA qui m'ont incité à participer au concours : je me suis lancé ! Ils ont eu raison puisqu'en novembre prochain je serai au Japon. C'était ma seule opportunité de participer à ce concours, car il fallait avoir moins de 23 ans. Ce n'est pas la compétition en elle-même qui m'a séduite mais le fait de vivre cet événement en ayant la possibilité de voir d'autres façons de travailler. Il y a une bonne ambiance, le challenge est intéressant.
Comment vous sentez-vous à six mois de la finale ?
Je me sens bien entraîné grâce aux stages de préparation physique et mentale. Pour me familiariser avec les outils du pays, je vais même faire un stage technique de trois semaines avec un constructeur japonais. Bien que leur fonctionnement soit globalement le même, certains détails diffèrent car les normes ne sont pas identiques dans tous les pays. Je ressens évidemment un peu de stress et d'impatience car je vais devoir représenter mon métier et la France à un niveau international. Plein de petites choses exaltantes viennent se greffer à la compétition, comme le fait d'aller au Japon, de prendre l'avion.
D'où vous vient cette passion pour votre métier ?
Depuis tout jeune, je suis manuel et j'ai toujours été attiré par la mécanique. Le stage de 3ème n'a fait que le confirmer alors je me suis mis en quête d'un maître d'apprentissage. A présent, je m'occupe du service après vente : je fais les contrôles sur les véhicules pour que le client reprenne la route en toute sécurité. Je vérifie les vidanges, les plaquettes de frein, l'état des pneus... Je fais aussi des recherches de panne en étudiant le schéma électronique de la voiture. Je fais des relevés grâce aux outils de diagnostic, puis je les interprète grâce à mes connaissances et à des documents techniques.
Qu'est-ce qui vous plaît plus particulièrement ?
L'aspect mécanique de la chose ! Je reste admiratif devant la technologie de l'automobile, tant les principes de fonctionnement que le concept. Ce sont des casses têtes, des défis de tous les jours. Analyser correctement ce qui ne va pas demande de la patience et de la réflexion.
Comment envisagez-vous votre avenir ?
Je souhaiterais avoir mon propre garage et travailler avec mon frère qui est tôlier-peintre. Ensemble, on pourrait faire beaucoup de choses...
Propos recueillis par Sophie Poisson

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN SILAS, BAC PRO MAINTENANCE VÉHICULE AUTOMOBILE

Zélie

22 ans

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES - PARIS 5

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié