Sommeil : pas assez la semaine et trop le week-end ?



« Couche-toi, il est tard, tu n'arriveras pas à te lever demain », « On a bien cru qu'on déjeunerait sans toi ce week-end », si ces phrases te disent quelque chose, c'est que cet article sur le sommeil te concerne.

A l'adolescence, les besoins en sommeil restent plus importants que ceux d'un adulte : 9 à 11 heures de sommeil sont nécessaires alors que la plupart des adolescents ont tendance à dormir moins de 8 heures par nuit et tentent de rattraper le sommeil perdu par des grasses matinées que les parents jugent interminables.
Dormir n'est pas une perte de temps
Prendre sur ton sommeil, c'est certainement la solution qui te paraît la plus évidente pour faire face à tes contraintes scolaires tout en continuant à avoir du temps pour sortir, t'amuser, communiquer avec tes amis et regarder la télé mais au final ce n'est pas la bonne solution car même si tu considères que dormir n'est pas une priorité quand on est jeune, tu vas accumuler des dettes de sommeil que tes grasses matinées du week-end ne suffiront pas à compenser.
Le manque de sommeil aura des répercussions sur ta forme physique et intellectuelle. Tes capacités d'apprentissage et ta concentration vont diminuer et tu risques de somnoler dans la journée, à la maison et/ou en classe.
Repère les mauvaises habitudes qui perturbent ton sommeil, cela te permettra de mieux dormir :
• Travailler et jouer sur ton ordinateur juste avant de te coucher.
• Garder ton téléphone portable à porter de main.
• Prendre une douche chaude avant d'aller dormir.
• Faire une activité physique le soir.
• Consommer un repas trop « lourd » le soir.
• Consommer trop d'excitants, surtout en fin de journée : café, thé, coca...
© Ana Blazic Pavlovic- Fotolia.com

pub

Manon 22 ans

ESC Troyes

Discuter avec Manon

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié