Sophie Labbey, responsable du recrutement de Renault en France



Renault, constructeur automobile français, emploie près de 55 000 personnes en France. La responsable du recrutement, Sophie Labbey, répond à toutes nos questions concernant l'entreprise qui place les jeunes au coeur de ses embauches !

Quelles sont vos prévisions de recrutement pour 2011 ?
Nous prévoyons de recruter 1 500 salariés, c'est une très belle année ! Pour comparer, en 2010, nous avions recruté 250 collaborateurs. Toutes les branches et tous les métiers sont concernés par ces embauches qui se répartissent ainsi :
- 350 nouveaux salariés en ingénierie,
- 350 en fabrication,
- 500 en commerce,
- 300 en fonctions support.
Les jeunes sont-ils concernés par ces recrutements ?
Plus que cela : ils sont au cœur des embauches ! 80% des salariés recrutés sont des débutants. Ces recrutements concernent donc les jeunes au premier chef.
L'apprentissage, est-ce un mode de formation en développement dans votre entreprise ?
Depuis plusieurs années Renault, accueille chaque année près de 1 000 jeunes en apprentissage, tous niveaux d'études confondus. Cela représente 4% des effectifs, ce qui n'est pas négligeable. Ce chiffre devrait atteindre 5% d'ici 2013 ! Là encore tous les métiers et les domaines sont concernés par le recrutement d'apprentis. L'embauche en CDD ou CDI des jeunes à la fin de leur contrat n'est pas automatique et ce pour une double raison. La première, il faut que la conjoncture s'y prête et que l'entreprise ait de réels besoins. La seconde, cela dépend évidemment des compétences et attentes du jeune : cette année, année marquée par le recrutement de débutants, tout naturellement nous allons étudier en priorité les candidats qui ont fait un apprentissage ou un stage dans notre entreprise.
Quelles sont les possibilités d'évolution en interne ?
La politique de gestion de carrière de Renault prévoit un moment d'échange entre le collaborateur et son manager. Cet entretien individuel, qui se tient chaque année permet de faire le point sur les objectifs de l'année et aussi sur les aspirations du salarié. En moyenne, un salarié reste au même poste 3-4 ans, avant d'évoluer vers un nouveau poste.
À compétences égales, qu'est-ce qui fait pour vous la différence entre deux candidats ?
Aujourd'hui, je suis persuadée que chaque jeune peut valoriser une expérience qui lui est propre sur son CV : pratique d'un sport, job d'été, membre d'une association, participation à un projet culturel... Ce sont ces expériences qui feront la différence lors de la sélection des CV. En entretien, c'est la personnalité, la motivation qui sont de vrais plus. Une passion pour l'automobile n'est pas indispensable. Par contre, il faut avoir conscience que Renault est une entreprise internationale : une expérience à l'étranger est un vrai plus et en tout cas, une sensibilité aux différentes cultures est indispensable.
Comment réussir son entretien d'embauche ?
Un entretien d'embauche, ça se prépare ! Bien sûr, il faut se renseigner sur l'entreprise, mais il faut aussi faire le point sur son parcours et préparer la façon dont on va le présenter. Il faut se demander quels messages je veux faire passer en présentant mon parcours ? Il faut être clair et synthétique. Le langage de « jeunes » est également à proscrire. L'entretien est un échange, il faut donc être très attentif à l'attitude du recruteur. Est-ce qu'il a l'air de m'écouter ? Est-ce qu'il a l'air d'avoir compris ? Il faut adapter son discours, en fonction « des signes » qu'envoie la personne en face de vous. Il ne faut pas hésiter à reformuler une idée, si on pense qu'elle n'a pas été bien comprise.
Quels messages souhaitez-vous faire passer aux jeunes ?
Aujourd'hui, seuls 18% des salariés sont des femmes. Renault a une grande volonté de féminiser ses équipes. Ainsi, nous nous sommes fixés comme objectif que 50% des recrutements à faire dans les métiers du commerce et des fonctions support concernent des femmes. Nous souhaitons également que 30% des recrutements ingénieurs soient féminins. Mesdemoiselles, foncez ! Il ne faut donc pas avoir peur de se lancer dans le secteur de l'automobile qui offre de belles opportunités de carrière.
Propos recueillis par Diane Dussud
Renault en quelques chiffres.
Attention, on mélange des données Renault sas, Renault France, et groupe Renault.
Effectif (au 31/12/2010) : 55 000 personnes travaillent en France
Recrutements pour 2011 en France : 1 500 recrutements externes en CDI
Nombre de métiers dans le Groupe : 19 familles de métiers (achats / commerce / communication / design industriel / électronique / fabrication / finance gestion / ingénierie mécanique / ingénierie véhicule / juridique / logistique / marketing / pièces et accessoires / produit / qualité / recherche / ressources humaines/ service et systèmes d'information)
Chiffre d'affaires du groupe Renault : 10 431 millions d'euros au premier trimestre 2011, en hausse de 15 % par rapport à la même période en 2010. Record de ventes du groupe au premier trimestre, avec 692 607 unités vendues, soit une progression de 5,8 % par rapport au premier trimestre 2010.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN SOPHIE LABBEY, RESPONSABLE DU RECRUTEMENT DE RENAULT EN FRANCE

Salomé

18 ans

IEP RENNES - SCIENCES PO

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié