Stéphane Meunier, réalisateur de la série Foudre



Stéphane Meunier a déjà réalisé de nombreux reportages, fictions et documentaires à succès comme Les Yeux dans les Bleus ou la série Ma Terminale. Tout juste rentré du tournage de la saison 5 de la série Foudre, il répond à nos questions.

Quel est votre parcours ?
Stéphane Meunier : J'ai passé un Bac ES et ne savais pas vraiment quoi faire après. J'avais envie d'image, de son, de photo... mais il n'y avait aucun univers artistique autour de moi. J'ai donc fait comme tous mes copains en suivant un parcours plus classique à la fac. C'est lorsque je suis parti en tant que Casque Bleu au Liban que j'ai développé cette passion. J'ai pris beaucoup de photos, fait beaucoup de vidéos. En rentrant de cette expérience, j'ai tout fait pour intégrer une école d'audiovisuel en 2 ans. Je me suis alors rendu compte que j'adorais cet univers et que cette formation était vraiment faite pour moi. A force de persévérance, d'enthousiasme et de bonnes rencontres, j'ai réussi à devenir journaliste reporter d'images. Je suis entré à la rédaction de M6 et tout a commencé. De journaliste, j'ai ensuite évolué vers des fonctions de producteur, réalisateur...
A quoi ressemble votre quotidien lors du tournage de Foudre ?
Stéphane Meunier : Je me lève vers 5h/5h30 pour partir sur le lieu de tournage à 6h. Comme nous sommes aux antipodes, le soleil se couche tôt. Mon rôle consiste à gérer tous les problèmes qui pourraient perturber le tournage : un souci de décor, un comédien malade, une mauvaise météo... Ensuite chacun se prépare, on relit les textes et fait les derniers réglages avec les comédiens concernant les textes, les déplacements, ou encore le placement de la caméra. On tourne ensuite jusqu'à 18h environ. Vers 19-20h, je règle les problèmes du lendemain avec le 1er assistant et la direction artistique. Je participe éventuellement au casting des rôles locaux pour les jours suivants. Je retravaille ensuite les textes pour le lendemain, fais du sport et dîne avec une partie de l'équipe pour ensuite retravailler mes textes jusqu'à minuit environ. Les journées sont bien remplies !

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui veulent devenir réalisateur ?
Stéphane Meunier : J'ai fait l'erreur de ne pas oser faire ce qui m'importait vraiment à cause d'un frein intellectuel... Je pense qu'il faut tenter ses rêves et faire des études qui ne nous ferment pas les portes de ce que l'on rêve de faire ! C'est important d'y croire et d'aller au bout de ses convictions. Tout le monde a sa chance. Il faut cultiver ce que l'on est, sa personnalité.
art3506]
Joséphine Jobert, comédienne dans la série "Foudre"
David Tournay, 26 ans, comédien (série Foudre)

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN STÉPHANE MEUNIER, RÉALISATEUR DE LA SÉRIE FOUDRE

Alexandra

24 ans

École

KEDGE BUSINESS SCHOOL - CAMPUS DE BORDEAUX

Domaine

PROGRAMME GRANDES ECOLES

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)