Technicien de la police scientifique



Le technicien de la police scientifique participe à la recherche d'identification des auteurs d'infractions. Il peut travailler en laboratoire ou dans un service d'identité judiciaire.
En laboratoire, en fonction de sa spécialité, le technicien de la police scientifique peut étudier :
La balistique : c'est l'étude des armes, des munitions, des trajectoires de tir.
La biologie : c'est l'analyse de sang, de cheveux ou d'empreintes génétiques.
Les documents : c'est l'analyse des fausses écritures.
Les incendies et les explosions : c'est l'étude des explosifs.
La physique et la chimie : c'est l'étude des peintures, des résidus de tir...
Les stupéfiants : c'est l'analyse des drogues.
Ce professionnel est également capable de faire parler des bandes vidéo, des caméras de surveillance ou de décortiquer les communications d'un téléphone portable.
Il travaille dans l'un des 5 laboratoires en France (Paris, Lyon, Marseille, Lille, et Toulouse), sous l'autorité d'un ingénieur de la police scientifique.
A noter : les techniciens des laboratoires sont majoritairement affectés dans les laboratoires.
Dans un service d'identité judiciaire, le technicien de la police scientifique recherche des traces et des indices sur les lieux de l'infraction, participe à la signalisation des personnes pour permettre leur identification. Il peut être aussi amené à mettre à jour les fichiers d'empreintes génétiques.
Les évolutions de carrière possibles : tout technicien peut, après 4 ans de services publics, participer au concours interne pour devenir ingénieur de la police scientifique.

Formation

Les techniciens des laboratoires sont affectés en majorité dans les laboratoires. Pour devenir technicien de la police scientifique, tu dois avoir au moins un bac +2 pour te présenter au concours organisé par le ministère de l'Intérieur.
Il est conseillé s'orienter vers un bac scientifique ou un bac STL (sciences et technologies de laboratoire) puis de poursuivre ses études en :
- CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles) scientifique : Physique Chimie, BC PST...
- Licence universitaire : chimie, physique, informatique, biochimie...
- BTS bioanalyses et contrôles
- DEUST
- DUT mesures physiques, informatique, génie biologique, chimie, génie biologique, hygiène sécurité environnement, qualité, logistique industrielle et organisation.
Au moment de l'inscription au concours, tu choisiras ta spécialité.
Au choix : biologie, électronique, physique, chimie, informatique, qualité, balistique, mesures physiques, hygiène sécurité...

Combien

En début de carrière, un technicien de la police scientifique gagne 1 700 euros bruts par mois.

Site Web

www.interieur.gouv.fr


pub

Abigael 19 ans

Grenoble Alpes - DLST

Discuter avec Abigael

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

Lanoë 25 octobre 2017 21:27 #1
Bonjour,
J'ai fais un DUT Mesures Physiques, et je souhaite passer le concours technicien police scientifique. Malgré mon DUT, je pense que le poste le plus intéressant est celui de technicien dans le laboratoire de biologie. Est-ce que c'est possible de passé le concours ? Et si oui aurai-je des chances de le réussir en travaillant de mon côté la biologie ?

J'espère avoir des réponses pour converser avec quelqu'un qui pourrait m'éclairer...

Bonne soirée