Technicien forestier




C'est le gestionnaire de la forêt, il s'occupe de l'exploitation et du peuplement de la forêt.
L'Office national des forêts (ONF) est composé de deux tiers de techniciens forestiers qui travaillent sur le terrain et d'un tiers qui exerce en bureau d'études, au service commercialisation du bois, formation ou recherche-développement.
Le technicien forestier de l'ONF gère un secteur de 3 000 à 6 000 hectares. Sur le terrain, il encadre les gardes forestiers, les ouvriers sylvicoles, et gère le matériel.
Il occupe aussi le rôle de gendarme de la forêt. Il est assermenté, porte l'uniforme et détient aussi une arme de service. Il peut donc verbaliser en cas d'infraction au code forestier (ex : vandalisme).
L'autre tiers travaille au bureau dans une direction départementale ou régionale du ministère de l'agriculture. Au programme : mise en place de la politique forestière, statistiques, études sur les maladies des arbres... mais aussi comptabilité et gestion font partie de son quotidien.
En fôret privée, le technicien est chargé du développement forestier, de l'exploitation, de la conception et du contrôle des plans de gestion. Il a un rôle de conseil auprès des propriétaires. Il peut travailler dans l'un des dix-huit centres régionaux de la protection forestière (CRPF), les chambres d'agriculture ou les coopératives forestières.
Enfin, il peut aussi être chef d'entreprise et devenir exploitant forestier à son compte.
A noter : ce métier offre des débouchés limités.

Formation

Après la 3ème, tu as 2 possibilités, en fonction de tes résultats scolaires.
- Si tu as des difficultés dans les matières d'enseignement général, et que tu veux vite apprendre un métier :
Oriente-toi vers un BEPA (brevet d'études professionnelles agricoles) travaux forestiers. C'est le minimum requis pour passer le concours. Après obtention du BEPA, je te conseille de poursuivre tes études vers un bac pro gestion et conduite de chantiers forestiers.
- Si tu as un niveau correct dans les matières d'enseignement général :
Oriente-toi vers un bac technologique STAV (sciences et technologies de l'agronomie et du vivant) ou un bac Scientifique (profil agronomie), pour continuer tes études jusqu'à un BTSA. Il existe plusieurs brevets de technicien supérieur agricole (BTSA). Tu as le choix entre différentes spécialités : gestion forestière / gestion et protection de la nature / aménagements paysagers / technico-commercial, produits d'origine forestière.
Dans ce cas, je te conseille de choisir comme enseignement de détermination en 2nde générale et technologique, LV2 et EATC (écologie-agronomie-territoire-citoyenneté). Dans cette nouvelle matière, tu vas apprendre à analyser des prélèvements d'animaux et de végétaux, tu vas étudier les ressources naturelles. C'est une matière qui est tournée vers la biologie.
Si tu veux devenir technicien forestier dans la fonction publique agricole, il faudra passer le concours d'entrée de l'ONF qui nécessite d'avoir au minimum le bac. Les titulaires du BTSA sont dispensés des épreuves d'admissibilité. Une fois le concours réussi, tu suivras une formation professionnelle en alternance de plusieurs semaines.
Les débouchés sont relativement faibles et beaucoup de candidats se présentent au concours organisé par l'office national des forêts. La plupart des personnes qui réussissent le concours ont une formation de niveau bac (Bac professionnel Gestion et conduite de chantiers forestiers), ou bac +2 (BTSA Gestion forestière).

Combien

Un technicien forestier débutant qui exerce dans la fonction publique gagne 1 500 euros net par mois.
Le salaire d'un technicien confirmé est d'environ 1 800 euros net (+ primes + indemnités).
Il n'y a pas de grandes différences entre le privé et le public.

Site Web

Office national des fôrets : www.onf.fr
Réseau Tee : http://reseau-tee.net/Forum/met/fich-met.htm


ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

JE FAIS DES ÉTUDES POUR DEVENIR TECHNICIEN FORESTIER : DISCUTONS-EN!

Diariata

21 ans

UNIVERSITÉ DE ROUEN

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié