Technicienne en mesures physiques spécialisée en radiothérapie



Étudiante en mesures physiques, Soizic voulait travailler dans l'automobile. Lors d'un stage, elle découvre l'univers de la recherche qui la passionne. Elle nous raconte son quotidien de technicienne en mesures physiques spécialisée en radiothérapie.

Comment avez-vous intégré le CEA ?
Après mon DUT mesures physiques, j'ai réalisé une licence professionnelle « capteurs instrumentalisation et métrologie ». J'ai choisi cette formation car c'est un diplôme qui permet de travailler dans de multiples secteurs et qui ouvre de nombreuses portes. J'ai réalisé mon stage de fin d'études au CEA sur le site militaire de Moronvilliers, près de Reims, spécialisé dans des expériences de physique. J'y ai découvert l'univers de la recherche qui m'a séduit !
Aujourd'hui, en quoi consiste votre métier ?
Je suis technicienne en mesures physiques, spécialisée en radiothérapie. C'est une méthode de traitement des cancers, utilisant des radiations pour détruire les cellules cancéreuses. Pour cela, les hôpitaux s'équipent de machines qui sont des accélérateurs de particules délivrant des rayonnements ionisants pour traiter les patients. Pour vérifier les réglages de leurs accélérateurs, les physiciens médicaux de l'hôpital utilisent des détecteurs appelés « dosimètres ». Ma mission consiste à vérifier que ces détecteurs fonctionnent correctement. Pour cela je réalise une série de mesures dans les mêmes conditions qu'à l'hôpital, afin de contrôler la puissance des rayonnements.

Comment se compose votre équipe ?
Je travaille en équipe : nous sommes trois techniciens à réaliser des mesures. Nous sommes encadrés par un physicien médical qui vérifie et confirme notre travail.
Qu'appréciez-vous le plus dans votre métier ?
La diversité de mon travail : en plus des tests effectués sur le matériel des hôpitaux, je travaille sur un projet européen qui consiste à créer des nouveaux protocoles de mesures pour contrôler les nouvelles machines de traitement. Travailler avec du matériel utilisé à des fins thérapeutiques est très valorisant. Cela permet d'être en contact avec le milieu hospitalier, de me rendre compte des besoins et des demandes des utilisateurs.
Et qu'appréciez-vous le moins ?
Je réalise un vrai travail d'équipe ce qui représente beaucoup d'avantages mais aussi des inconvénients. Il faut constamment tenir compte du planning de chacun mais aussi du caractère des uns et des autres.
Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaitent travailler dans ce domaine ?
Pour faire de la recherche, il est préférable d'être ingénieur chercheur car il y a plus de postes, notamment en tant que physicien médical. Les métiers de recherche sont passionnants, mais il faut s'accrocher car les études sont longues ! Si les jeunes souhaitent s'orienter vers un poste de technicien, je leur conseille vivement le DUT Mesures Physiques qui offre de nombreux débouchés.
Propos recueillis par Diane Dussud
Crédits photos : L.Godart/CEA

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN TECHNICIENNE EN MESURES PHYSIQUES SPÉCIALISÉE EN RADIOTHÉRAPIE

Aurélie

18 ans

UNIVERSITÉ FRANçOIS RABELAIS - TOURS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

aymen 9 février 2010 11:21 #1
Bonjours je suis un radiophysicien (mais mon diplôme est tunisien) et je travail dans un Centres Français de Lutte contre le Cancer je cherche un poste de techniciens des mesures SVP comme je peux faire merci