Thibault, 24 ans, garde républicain



« On est la force de la loi »

Thibault, travailler dans la gendarmerie nationale n'est tout de même pas unmétier comme les autres. Comment t'es venu cette envie ?
Il me fallait un métier peu classique, qui sorte de l'ordinaire. En première, je voulais devenir architecte et c'est en terminale que j'ai décidé de passer le concours d'entrée en école de sous officier. Cette école permet d'accéder à la gendarmerie départementale, à la gendarmerie mobile ou à la garde républicaine (ces trois corps forment la gendarmerie nationale). Mon objectif était la gendarmerie départementale. Comme je voulais rester à Paris, j'ai intégré la garde républicaine.
Quel est le rôle de la garde républicaine ?
Elle protège et rend les honneurs. On dit que la garde républicaine a une mission de sécurité et d'honneur.
... D'honneur, comme le défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées ?
Oui. Dans le cadre des services d'honneur, il s'agit d'accueillir les personnalités politiques, françaises ou étrangères. Pour les missions de sécurité, elles consistent à protéger les lieux importants de la République ainsi que les personnalités politiques.
Comment s'organise ton temps de travail ?
Sur une semaine, théoriquement, j'ai 2 jours de repos hebdomadaires et une journée qu'on appelle « d'unité » (on reste à la caserne pour y faire tout type de travaux : administratif, entretien... entraînement aussi). Quand je prends une garde, c'est parti pour 24 heures sur le même lieu. Moi, je travaille à l'Assemblée Nationale et au Sénat. Donc, je pars à 8 heures du matin et je reviens le lendemain, à la même heure. Là-bas, on prend des factions d'une heure avant d'être relevé par un collègue. Entre deux gardes, on a 24 heures de descendance (la journée qui suit une garde). Je profite de ce temps libre pour préparer le concours d'officier de police judiciaire.
Tu veux quitter la garde républicaine ?
Oui, je voudrais travailler en gendarmerie départementale, surtout dans le domaine de la police judiciaire.
Tu aimes réprimer ?
Non, je ne peux pas dire ça. J'aime la discipline, le sens des responsabilités, le contact avec les gens. On vient au secours de la population : quand quelqu'un ne respecte pas les règles, il peut devenir dangereux pour les autres. On est la force de la loi, sa main armée.
D'ailleurs, tu travailles en uniforme et tu portes une arme ?
Oui, je porte un uniforme comme tout gendarme. J'ai aussi une arme. Jusqu'à aujourd'hui, je ne l'ai pas utilisé et je ne m'en porte pas plus mal. Ça arrivera peut-être un jour... En attendant, je m'entraîne au tir. Mais il y a un fossé énorme entre porter une arme et s'en servir.
Thibault, quelles sont les exigences pour devenir garde républicain ?
Il ne faut pas avoir peur de la quantité de travail. C'est le point négatif. On a un rythme soutenu et il faut aussi s'entretenir physiquement... Aucun régime particulier, mais il faut garder une bonne condition physique. Pour cela, je cours et je fais du roller et du vélo. On passe donc beaucoup de temps au travail et il faut concilier emploi et vie de famille. Ce n'est pas toujours facile ! En plus, comme on a un logement de fonction, je ne quitte presque jamais mon lieu de travail.
Et pour les femmes ?
Elles représentent environ 10 à 15 % de l'effectif. En général, ça se passe bien.
Dans la vie d'un garde républicain, il doit se passer des événements importants ?
Bien sûr ! Je vis parfois des choses exceptionnelles. Quand elles arrivent, j'en profite en me disant qu'elles ne se reproduiront peut-être jamais... Par exemple : j'ai « rencontré » la reine d'Angleterre et Jacques Chirac avec leur époux et épouse sur la place de l'Etoile. Ça n'arrive pas tous les jours...
En effet ! Aurais-tu un conseil à donner aux lecteurs qui aimeraient te rejoindre ?
Allez le plus loin possible dans vos études ! Même si le concours ne l'exige pas, la plupart d'entre nous avons notre Bac. Et puis, il vaut mieux aimer le sport et le contact avec les autres. Surtout n'ayez pas peur de travailler beaucoup !
On dit aussi : quand on aime, on ne compte pas ! Merci beaucoup Thibaut et bon courage pour tes concours.
( © DR)

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN THIBAULT, 24 ANS, GARDE RÉPUBLICAIN

Elina

21 ans

SKEMA BUSINESS SCHOOL, CAMPUS DE LILLE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (10)

voiry 30 janvier 2018 08:11 #1
bonjour, je voudrai savoir si la taille minimum est toujours de 1 m 70 dans la garde républicain
estelle (tetelle) 3 juin 2012 09:29 #2
Bonjour je m appelle Estelle j ai 12 ans et plus tard je voudrais tavailler dans la garde républicaine parce que mon grand frère a était gendarme et il ma donner son virus et j adore énormement les chevaux depuis l age de 6 ans mais parents non aucune passion sa les a étonner que leurs fille est cette passion débordante pour l équitation. J'ai de la chance de monter dans un club surper a rivesaltes j'y vais a 6h 30seule avec le cheval que je vais monter sa fait un moment de complicité tout les deux je commence par aller chercher mon cheval enfin celui du club je v l emmenais dans sont box je lui donne sa nourriture et quelle que friandise je prend 10 a 15 minutes ale brosser et defois plus car je graisse c sabots si il son en mauvais état et lui fait prendre sa douche si il est vaiment sale et si il n apas etait l avait au paravent puis je le selle et on va dans la foret pour la détente je lui fait faire du trot et du galop de chasse puis on revient vers 7h puis je le laisse dans son box je le des selle je le brosse je lui mais sa couverure et je le laisse jusqua 12h je vais le voir régulièrement pour voir si tout se passe bien et puis vert 13h quand j ai fini de manger je vais le reseller et on va faire de l obstacle on saute des oxer de spa des croisillon des mur et aussi des obstacle naturel.Quelle taille fait il messurer pour un femme et esquil faut avoir du fisique et combien de kilos faut t il poser merci .
cyril 19 mai 2011 14:47 #3
bonjour.voila je voulais savoir comment peut on visister la garde republicaine?moi meme j'ai eu l'occasion d'y aller dans le carde d'une sortie scolaire il y a quelques années et j'aimerais offrir cette visite a ma conjointe etant passionnée de chevaux.
linda 11 juin 2010 12:19 #4
Bonjour, j'aimerais savoir combien il y avait de places en garde républicaine et ton rang dans le classement. Merci, Linda
marcelle 14 juillet 2009 13:33 #5
bonjour mon fils voudrai rentrée dans la garde républicaine quel sont les écoles et les études ? pour le moment il est lads-jockey a chantilly gouvieux merci pour ta réponse