Trucs et astuces pour réussir son alternance



Alternance GRDF L'alternance est un choix de formation qui implique de la rigueur pour gérer au mieux ta vie d'étudiant et de salarié. Pour assurer en entreprise ET en centre de formation dès la rentrée, suis le guide !

1. Définis bien tes missions.

Elles sont écrites sur ton contrat d'apprentissage, et doivent correspondre à ce que tu apprends en cours. Elles doivent donc répondre aux objectifs de ta formation : fais attention à ce qu'elles ne changent pas trop pendant ton apprentissage. Si c'est le cas, parle-en à ton maître d'apprentissage. Et s'il ne comprend pas, n'hésite pas à prévenir ton école.

2. Soigne ton intégration dans l'entreprise.

Montre ton intérêt pour son fonctionnement, son activité, ses codes... Pose des questions, informe-toi, observe ce qu'il s'y passe et adopte les codes en vigueur (vocabulaire, mode vestimentaire...). Dans certaines entreprises, l'intégration des apprentis est bien faite. Dans d'autres, non. Dans ce cas, n'hésite pas à demander à ton maître d'apprentissage de te présenter à toute l'équipe ou aux différents services. Les premiers jours passés, il est important de faire un point avec lui pour parler de ton intégration.

3. Ne délaisse pas tes cours.

Ton expérience en entreprise ne doit pas déborder sur tes études : tu es en formation avant tout et ton objectif est de décrocher un diplôme. Déconnecter complètement de tes cours pendant la période en entreprise, c'est la noyade assurée ! Utilise tes soirées et tes temps de transports pour ne pas perdre le fil.

4. Profite des aides financières !

De nombreuses régions proposent des aides réduisant les frais des étudiants en alternance : transports, équipement professionnel, second logement... Renseigne-toi près de chez toi !

5. Varie tes expériences

Si tu passes plusieurs années en apprentissage, n'hésite pas à changer d'entreprise, sauf si tu as signé un contrat long. Cela permet de découvrir plusieurs secteurs, différentes entreprises, divers fonctionnements... De quoi t'enrichir et t'armer pour intégrer le monde du travail !

Congés pour examens

Dans le mois qui précède ton examen, tu as droit à un congé de 5 jours pour la préparation des épreuves et tes révisions, et à un congé de 3 jours par an pour présenter un autre examen : concours d'entrée dans une école, code de la route... Dans ces cas, ton salaire est maintenu.

 

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN TRUCS ET ASTUCES POUR RÉUSSIR SON ALTERNANCE

F

21 ans

PROMOTRANS (CAMPUS LYON)

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié