Vitaa, 26 ans, auteure, compositeur et interprète



Les radios passent en boucle son tube : « Une fille pas comme les autres ». Pour Imagine ton futur, Vitaa revient sur sa scolarité, ses débuts dans la chanson et évoque ses projets. Une interview révélations !

Comment définirais-tu ton nouvel album ?
Vitaa : Entre l'écriture des deux albums, six années se sont écoulées, j'ai mûri. Ce nouvel album, « Celle que je vois » est le reflet de la femme que je deviens. J'y parle de mes craintes, de mes envies, de mes désirs de femme... Mais, il n'y a pas que des chansons autobiographiques, j'avais aussi envie de parler du monde qui m'entoure.
Les radios passent en boucle, « Une fille pas comme les autres ». De quoi parle exactement cette chanson ?
Vitaa : C'est un clin d'œil à ma forte personnalité : je suis indépendante, j'aime conduire de grosses motos, je suis adepte des sports de vitesse...
Peux-tu nous raconter comment ta carrière de chanteuse a commencé ?
Vitaa : A l'âge de 8 ans, j'ai eu un déclic en écoutant Aretha Franklin. C'est elle qui m'a donné envie de chanter. Mais cela restait juste un loisir. Ce n'est que bien plus tard, que je me suis dit que je pouvais faire de ce hobby un métier.
J'ai commencé en 2002 par chanter des refrains puis faire des duos avec différents artistes rap et R'n'B : Dadoo, Pit Baccardi, Rohff... Diam's m'a ensuite choisie comme choriste puis comme première partie pour son concert. En 2006, mon duo avec elle « Confessions Intimes » m'a fait connaître du grand public.
As-tu fait des études ?
Vitaa : Oui ! J'avais un an d'avance, donc j'ai passé mon bac à 17 ans. J'ai passé un bac ES option Européen, j'aimais beaucoup les langues. Puis, je suis partie en fac de langues, mais ça ne m'a pas du tout plu : les cours étaient beaucoup trop théoriques. J'ai ensuite enchaîné sur des petits boulots, tout en écrivant mon premier album et en commençant à chanter. Puis, j'ai repris mes études pour faire un BTS Commerce International que j'ai obtenu en 2004. Pour moi, c'était important d'avoir un diplôme, au cas où.


Au lycée, tu étais donc plutôt une élève sérieuse ?
Vitaa : Non, pas du tout ! J'étais une élève rebelle ! Une vraie de vrai. Je répondais aux professeurs, je n'écoutais pas en cours... Mais j'avais quand même de bonnes notes car heureusement j'avais certaines facilités à l'école. Je me reposais sur mes acquis. Avec le recul, je me dis que pour mes parents, cela ne devait vraiment pas être facile. J'ai fait une « bonne » crise d'adolescence.
As-tu eu des profs qui t'ont particulièrement marquée ?
Vitaa : Oui, en bien et en mal d'ailleurs. Je me souviens de ma prof de CP qui ne m'aimait pas parce que mon frère m'avait déjà appris à lire. J'ai sauté une classe en CM2 et je me rappelle d'un prof qui était contre et qui m'a dit que je n'y arriverais pas. Et puis, il y a cette prof de français au lycée qui avait dit à ma mère qu'avec mon tempérament, j'irai loin.
Quels sont tes projets ?
Vitaa : Je prépare une tournée dans les DOM-TOM, c'est une première ! Et demain, je commence le tournage de mon nouveau clip.
Peux-tu nous en dire plus ?
Vitaa : J'aime beaucoup travailler sur les clips ! Comme pour les chansons, c'est moi qui écris le scénario. J'aime que mes clips racontent des histoires, ce sont de vrais petits films. En général, les tournages durent deux journées d'une dizaine d'heures, c'est fatiguant mais vraiment fun ! J'ai changé de réalisateurs, alors je suis encore plus impatiente de découvrir ce que cela va donner !
Si demain tout s'arrête, que fais-tu ?
Vitaa : Je fais mes bagages, je pars vivre aux Etats-Unis ! Là-bas, j'essaie de me trouver un bon poste dans une grosse boite. C'était d'ailleurs ce que j'avais prévu de faire si je ne perçais pas.
Quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui souhaitent devenir chanteur ?
Vitaa : Il ne faut pas croire qu'on devient chanteur du jour au lendemain. C'est beaucoup de travail, c'est un milieu dur où il faut avoir la tête sur les épaules.
Je leur conseille de poursuivre au maximum leurs études et d'avoir un plan B.
Un dernier mot pour les internautes.
Vitaa : Big up à tous ceux qui me suivent et me soutiennent.
Propos recueillis par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN VITAA, 26 ANS, AUTEURE, COMPOSITEUR ET INTERPRÈTE

Sandip

25 ans

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (6)

ananda 31 juillet 2012 01:08 #1
bonjour je m'appelle ananda et j'ai 12 ans je rêve de devenir chantteuse mais je vis en guadeloupe
shérazade 28 février 2010 18:34 #2
J'adore ce que tu fais vitaa tu es la meilleur
TonyDu93 21 février 2010 14:19 #3
Big up a toi ossi vitaa !
TonyDu93 21 février 2010 14:19 #4
Bonjour Tonydu93, Ton premier commentaire a été publié. A très bientôt !
TonyDu93 21 février 2010 14:19 #5
Big up a toi ossi vitaa !