David Tournay, 26 ans, comédien (série Foudre)


septembre 08, 2010 I Mise à jour le 08.08.2020
Révélé dans la série à succès « Foudre » où il interprète Léo, David revient sur ses débuts, le tournage de la série, ses projets... Rencontre avec le beau gosse de la série, à l'occasion de la sortie DVD de la 4ème saison.
Peux-tu nous raconter tes débuts ?
David Tournay : Depuis tout petit, je veux faire de la comédie. Pour moi le mannequinat était une porte d'entrée. A l'age de 15 ans, j'ai envoyé une photo de moi, prise dans un photomaton, à de nombreuses agences de mannequins. J'y suis allé au culot et ça a payé ! Trois agences m'ont contacté, j'ai signé un contrat avec l'une d'entre elles et c'est comme ça que j'ai débuté. Je me souviens du premier rôle que j'ai décroché : c'était celui de Peter Pan pour une pub Disney. Un bon souvenir, on oublie jamais son premier cachet.

As-tu fais des études ?
David Tournay : Après le collège, j'ai fait un BEP vente car pour moi être un bon vendeur, c'est être un bon acteur. Puis, j'ai voulu réintégrer la voie générale afin d'obtenir un bac. Pour moi, c'était important de l'avoir car si cela ne marchait pas, je pouvais toujours faire des études. D'ailleurs j'envisageais de faire des études d'histoire pour devenir archéologue. Je me suis donc orienté vers un bac STT. Mais, j'ai arrêté en première, pour intégrer une école de théâtre : les célèbres cours Florent à Paris. Je me suis alors inscrit au Cned. J'ai suivi des cours par correspondance et j'ai passé mon bac en candidat libre. Je l'ai obtenu : c'était une belle victoire !
Quel genre d'élève étais-tu ?
David Tournay : J'étais un élève moyen et très bavard, je n'arrêtais pas de parler !
Quel souvenir gardes-tu de ton casting pour Foudre ?
David Tournay : Excellent ! En attendant mon tour une fille m'a dit qu'ils avaient déjà auditionné 600 personnes et qu'ils auraient déjà trouvé une personne pour jouer mon personnage. Mais je suis resté confiant, j'avais un bon feeling. J'ai passé le casting directement avec le producteur : j'avais un peu la pression. Ils m'avaient demandé de ramener une photo de vacances. À partir de cette photo, je devais raconter une histoire et la répéter trois fois de suite. J'ai trouvé ça original, j'étais plutôt confiant. Puis, l'après-midi, j'ai fait des prises. Je suis resté là-bas de 10h à 17h : le plus long casting de ma vie ! Trois semaines plus tard, je partais pour trois mois de tournage en Nouvelle-Calédonie.

Peux-tu nous raconter une journée-type d'un tournage.
David Tournay : Le tournage s'est déroulé deux mois en Nouvelle-Calédonie, quelques semaines en Australie et à La Rochelle. En Nouvelle-Calédonie, comme les scènes sont tournées de jour, nous devions nous caler sur les horaires du soleil. L'hôtel était situé à 1h30 de route, il fallait se lever à 5h du matin. Une fois sur place, la principale difficulté était de rentrer tout de suite dans la peau du personnage, il fallait tout de suite être opérationnel. D'habitude nous profitons de la pause maquillage pour revoir nos textes, se conditionner... mais il n'y a pas de maquilleuse sur le tournage. C'est assez particulier. Le tournage dure jusqu'à 19 heures ! Puis nous revenons à l'hôtel et il faut ressortir pour aller au restaurant car l'hôtel n'en dispose pas. Les nuits sont donc courtes. C'est un tournage épuisant.
Comment étais l'ambiance sur le tournage ?
David Tournay : Bonne ! Nous avons tissé des liens avec l'équipe de tournage et certaines tribus. Mais, une fois que le tournage terminé, on dit qu'on s'appelle, qu'on se revoit mais chacun fait sa vie de son côté et c'est normal.
Autre particularité du tournage : l'improvisation. Est-ce toujours d'actualité ?
David Tournay : Cette saison, ça a changé. La moitié des textes étaient écrit et une partie était laissée à l'improvisation. Personnellement, je préfère car quand il s'agit de faire une blague, par exemple, c'est très difficile d'improviser et vous pouvez facilement faire un bide. Pour moi, cette saison est la plus structurée, la plus mature et c'est notamment dû à ce changement.

Ressembles-tu à ton personnage, Léo ?
David Tournay : Tout le monde pense que j'ai le même caractère mais pas vraiment. Je trouve qu'il a des petits côtés « beauf ». Par exemple, il est lourd quand il drague. Il y va comme un bourrin. Moi, j'ai une technique plus « fine », plus « douce », enfin je pense... Je suis aussi moins gaffeur.
Quels sont tes projets ?
David Tournay : Le tournage de la saison 5 se fait du 20 octobre au 20 décembre en Nouvelle-Calédonie, au Viêt-nam et un peu en France. J'ai hâte d'y être et de découvrir le Viêt-nam, c'est un pays qui me fascine. J'écris un long-métrage avec un ami. Un film sur les banlieues et la mafia hongroise.
Quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui souhaitent se lancer dans la comédie ?
David Tournay : Il faut aller au bout de ses rêves et se donner les moyens de réussir. Mais, il ne faut surtout pas abandonner ses études et décrocher au moins son bac, au cas où cela ne marche pas. Moi, j'ai vraiment eu de la chance.
Propos recueillis par Diane Dussud - © photos : 2010 Adventure Line Productions / Terence Films
A lire aussi sur la série Foudre

Interview de Joséphine Jobert, alias Alice

https://www.imaginetonfutur.com/Fanny-Krich-21-ans-comedienne-dans-Foudre-et-mannequin.html]

Newsletter
L'information qui vous concerne directement dans votre boite mail.
pub
DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN DAVID TOURNAY, 26 ANS, COMÉDIEN (SÉRIE FOUDRE)

Cyprien

22 ans

SOUTH CHAMPAGNE BUSINESS SCHOOL (SCBS) - ESC TROYES

Test d'orientation

Quel métier choisir ?

Pas évident de choisir son orientation ! Grâce à ces tests d'orientation scolaire et professionnelle, confrontez vos options d'orientation à ce que vous êtes vraiment. Un moyen sympa d'affiner vos choix.

Liste tests d'orientation

keyboard_arrow_down

Liste psycho-tests

keyboard_arrow_down