Gaëtan Milin, directeur du développement de l'emploi et de la professionnalisation d'AREVA



AREVA est le leader mondial des métiers de l'énergie. L'entreprise propose des contrats d'apprentissage et de professionnalisation du CAP au Bac+5 dans des domaines d'activité variés : ingénierie, production, maintenance, qualité, sûreté, logistique, chimie, ressources humaines, communication, achats, finance...

Quel est votre politique d'apprentissage ?
En 2012, nous accueillerons 1 500 alternants, ce vivier de recrutement représente plus de 4 % de l'effectif du groupe. Un chiffre en constante augmentation. AREVA ouvre ses portes aux jeunes et aux demandeurs d'emploi en leur proposant de nombreux contrats d'apprentissage et de professionnalisation. Les opportunités d'alternance, courtes ou longues, sont accessibles à des profils de CAP à Bac+5 dans des domaines d'activité variés : ingénierie, production, maintenance, qualité, sûreté, logistique, chimie, ressources humaines, communication, achats, finance... Un tiers des apprentis préparent un CAP ou bac professionnel, un tiers un BTS ou DUT et le tiers restant préparent un master ou un Bac+5.
Comment recrutez-vous vos apprentis ?
AREVA participe à plus d'une dizaine de forums de recrutements pendant l'opération Printemps AREVA de l'Alternance. Ces évènements permettent de mettre en contact les postulants munis de leur CV et les responsables des ressources humaines venus des différents sites d'AREVA. A la clé de ces rencontres, des contrats d'apprentissage selon des pourcentages d'un minima conventionnel supérieur au Smic auxquelles peuvent s'ajouter des aides au transport ou au logement selon les conditions géographiques de réalisation de ces contrats dont la durée est d'une à trois années.
Quel profil d'apprenti recrutez-vous en priorité ?
Les filières techniques sont les plus recherchées. Les candidats titulaires du CAP au bac + 5 dans les spécialités sécurité, maintenance, physique-chimie, gestion de projet ou démantèlement présentent en général le profil souhaité. Il faut aussi citer les nombreux recrutements d'alternants qui concernent les fonctions supports de l'entreprise : ressources humaines, finances et achats, secrétariat et service généraux.
Les contrats d'apprentissage débouchent-ils sur des embauches ?
Nous formons des alternants à des métiers qui recrutent, en fonction de nos besoins futurs. Pour nous, ce sont de véritables pré-embauches. En 2010, 25 % des alternants avaient été embauchés à la fin de leur période d'apprentissage. Un chiffre à relativiser car tous les jeunes ne souhaitent pas être embauchés à la fin de leur contrat : certains poursuivent leurs études, d'autres se réorientent... Mais ceux qui ne sont pas recrutés et qui le souhaitaient bénéficient d'une formation à la recherche d'emploi et sont réorientés vers d'autres entreprises de la métallurgie.

art2197], le jeune apprend un métier tout en préparant un diplôme. Il faut donc bien se renseigner sur la profession que l'on souhaite exercer : faire des stages, rencontrer des professionnels... afin d'être sûr de son choix. C'est important.
Propos recueillis par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN GAëTAN MILIN, DIRECTEUR DU DÉVELOPPEMENT DE L'EMPLOI ET DE LA PROFESSIONNALISATION D'AREVA

ELISEE

23 ans

CNAM EMS MIP PARIS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié