Gautomax, 24 ans, ingénieur en développement de systèmes embarqués



Quel est votre parcours scolaire ?
Bac S spécialité mathématiques + IUT Informatique + École d'ingénieurs en informatique et électronique.
Si ce n'est pas votre première expérience, quel a été votre parcours professionnel avant d'exercer votre métier actuel ?
Je suis actuellement dans ma première expérience professionnelle, dans la mesure où j'ai été embauché à la suite de mon stage de fin d'études.
Quel métier exercez-vous aujourd'hui ?
Ingénieur en développement de systèmes embarqués.
Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?
Je suis passionné depuis toujours par les nouvelles technologies, et plus spécifiquement l'informatique, l'électronique et l'automobile. Ce métier me permet de toucher à tout, de côtoyer des motoristes et à peu près tous les métiers de l'automobile, de travailler avec eux...
En quoi consiste-t-il précisément ? Quel est votre quotidien ?
J'interviens à différentes étapes du développement de l'électronique de contrôle des moteurs des voitures. Que ce soit en validation (sur piste ou sur banc), en spécification, en développement (langage informatique).
Avec quels autres professionnels travaillez-vous ?
Essentiellement des motoristes, puisque l'électronique que je programme servira à contrôler ce qu'ils ont conçu.
Qu'appréciez-vous le plus dans votre métier ?
Côtoyer différents métiers, avoir la possibilité de voir des applications concrètes à mon travail, avoir accès à des prototypes...
Et qu'appréciez-vous le moins ?
Avoir affaire à des personnes qui essaient de faire mon métier sans avoir reçu une formation spécifique, et qui font de l'à peu près. Un certain manque de rigueur de la part de certaines personnes qui ne sont pas passionnées et qui font juste en sorte que "ça marche".
Comment envisagez-vous votre avenir professionnel ? Avez-vous des projets, des rêves ?
Je viens de commencer un projet d'un an en Angleterre, je ne pense donc pas évoluer beaucoup en un an. J'envisage peut-être de mettre en avant mon expérience à l'étranger pour dévier vers le même métier, mais dans un domaine plus "carré" : l'aéronautique.
Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui souhaite exercer le même métier que vous ?
Il n'est pas impératif de se lancer directement dans une prépa ou une école d'ingénieurs. Il est tout à fait possible de s'en sortir en commençant par un IUT. Certes, ça n'ouvre pas la porte aux écoles les plus prestigieuses, mais ça permet d'assurer un diplôme intermédiaire et de prendre confiance en soi. Enfin, ça permet de faire le point au bout de deux ans et d'être sûr que c'est ce qu'on veut faire. Personnellement, je n'avais pas prévu de continuer après l'IUT, mais comme je finissais parmi les premiers de ma promotion, mes enseignants m'ont poussé à le faire, et je les en remercie. Il ne faut pas avoir peur de voyager : je suis originaire de Monaco, j'ai fait mon IUT à Nice, mon stage de fin d'IUT au Canada, mon école d'ingénieurs en Bretagne (ENSSAT), mon stage de fin d'études à Paris dans l'entreprise qui m'a embauché et qui m'a proposé de passer un an en Angleterre.
Gautomax a répondu en ligne au questionnaire Pros, témoignez !

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN GAUTOMAX, 24 ANS, INGÉNIEUR EN DÉVELOPPEMENT DE SYSTÈMES EMBARQUÉS

Elise

21 ans

ECOLE 42

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié