Jean-Charles, 35 ans, directeur de magasin



« Je suis dans mon élément. »

Jean-Charles est le jeune directeur d'un supermarché de l'hypermarché Carrefour de Lorient. Après avoir gravi tous les échelons, il a maintenant 230 salariés sous sa responsabilité.
Comment avez-vous intégré la grande distribution ?
Déjà jeune, j'étais attiré par ce milieu : cette constante effervescence, tous ces métiers divers et passionnants... Je voulais voir ce que cela donnait sur le terrain. En 2e année de mon BTS, j'ai été embauché en contrat jeune chez Carrefour. J'y travaillais 9 heures par semaine en tant que vendeur au rayon charcuterie-fromagerie. Je me suis donc retrouvé à trancher et à vendre de la charcuterie et du fromage, et ce contact avec le client m'a énormément plu ! Là, j'ai su que j'étais dans mon élément. J'ai été engagé en tant que gestionnaire au même rayon. J'ai ainsi pu commencer à grimper dans la hiérarchie : chef de rayon débutant, puis manager rayon, chef de secteur et enfin directeur de magasin, après onze ans dans le groupe.
Quelle serait votre journée-type ?
Je commence toujours par analyser les résultats de la veille pendant une demi-heure. De 7h30 à 9h, je fais le tour du magasin. Je salue les employés, j'échange avec eux, et je contrôle que le magasin soit marchand et opérationnel avant l'ouverture. Après, je fais un débriefing avec mon équipe de direction (les chefs de secteurs, le contrôleur de gestion...) où nous abordons quotidiennement de nouveaux points. La fin de matinée est consacrée à m'occuper des affaires courantes (gestion et administration du magasin et du personnel). L'après-midi, je rencontre des professionnels de tous secteurs (fournisseur, élus, commerçants...). A 17h se déroule la « réouverture », appelée ainsi car nous faisons 50 % de notre chiffre d'affaires entre 16h et la fermeture : nous devons faire en sorte que tous les rayons soient remplis et marchands. Et la fin de journée est consacrée à des rendez-vous avec des chefs de secteur ou chefs de rayon où nous regardons les premiers chiffres et préparons la journée du lendemain.
Quelles sont les qualités d'un directeur de magasin ?
C'est un métier de passion, c'est pourquoi l'on se doit d'arriver avec le sourire, pour faire passer aux autres son envie de réussir. Plus la situation est compliquée, plus il faut rester serein et dissimuler ses doutes, même si l'une des qualités premières est de savoir se remettre en question. Un directeur est un homme de résultat, qui cherche constamment la performance, et qui a un sens du management avéré. Il doit savoir gérer ses priorités et être très organisé.
Qu'est ce que vous aimez le moins dans votre métier ?
Il peut y avoir une certaine frustration quand à la fin d'une journée, on n'a pas entrepris la moitié de ce que l'on voulait faire. Par ailleurs, les investissements et les efforts consentis ne se vérifient pas forcément dans le chiffre d'affaires, ce qui peut être décevant. Il est alors de mon devoir de montrer à ma hiérarchie que le magasin est bien tenu et que toutes les actions ont été engagées pour réussir.
Et le plus ?
Les journées défilent ! J'aime la diversité de mes responsabilités. Et je suis satisfait quand mon magasin est beau avec des rayons pleins, avec des clients et des salariés satisfaits.
Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui voudrait suivre vos traces ?
Il devra se fixer des objectifs ambitieux pour mettre tout en œuvre pour pouvoir évoluer et gravir les échelons, et toujours garder ce cap.
Je lui conseille également de toujours penser à montrer ses compétences à sa hiérarchie, et surtout de les démontrer au quotidien.
Comment voyez-vous l'avenir ?
Je suis à la tête d'un magasin de petite taille. D'ici deux ans, j'aimerais bien devenir directeur d'un magasin de plus grande taille, qui me permettra d'avoir plus de responsabilités, autant sur le plan économique que social. Ensuite, et à l'issue d'un passage dans trois ou quatre magasins, mon souhait serait d'évoluer en tant que directeur régional, qui est responsable de plusieurs magasins.
Par Mathieu Robert

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN JEAN-CHARLES, 35 ANS, DIRECTEUR DE MAGASIN

Zilfa

21 ans

UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE - DIJON

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié