KT Tunsthall, chanteuse



En toute simplicité

« Ou-ouuuu »... En deux secondes on reconnaît, immortalisé par la pub Alice, le tube de son premier album vendu à plus de 4 millions d'exemplaires. Bonne nouvelle : Drastic Fantastic, le deuxième opus de la brune Ecossaise vient de sortir. Et c'est de la bombe !
Quel a été ton premier job ?
A 15 ans j'ai bossé dans un magasin de glaces, histoire d'avoir de l'argent de poche pour sortir !
Et tes premiers pas dans l'industrie du disque ?
Après des années de concerts dans des bars, et une rupture sentimentale, mes parents m'ont poussée à démarcher les maisons d'édition à Londres ou Edimbourg, car c'est plus facile d'être payée pour ses talents d'écriture que de signer pour un album. J'eu une offre de contrat pour mes 250 chansons plus celles à venir. J'avais 26 ans, c'était comme si j'étais millionnaire ! De là, ça a pris deux ans pour que je signe mon premier album.
C'est dur d'être une fille dans ce milieu ?
Non, je ne crois pas. Ce qui est difficile, c'est de ne pas avoir confiance en soi. Parce que ce milieu est dirigé par des gens extrêmement sûrs d'eux. Ils pensent savoir ce qui est le mieux pour toi ! Je n'ai jamais fait de compromis au delà de ce que j'aurais pu supporter. Aujourd'hui, je fais vraiment la musique que je veux. Et je vis toujours de la même façon, avec les mêmes amis, dans la même maison, et sans voiture.
Et si tu devais gagner ta vie autrement ?
Je fabriquerais des trucs. J'ai déjà vendu des cartes de vœux... Je suis très manuelle.
Propos recueillis par Catherine Attia-Canonne
(© photo : Perou)

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN KT TUNSTHALL, CHANTEUSE

Louise

23 ans

École

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE

Domaine

PRÉPARATION AU CONCOURS DE L'ENS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié