L’alternance : une filière de la réussite



La formation professionnelle par alternance prépare à une large palette de diplômes, du CAP au titre d’ingénieur.

On est loin du cliché « c’est une voie de garage ». L’alternance, ce n’est pas seulement le bâtiment, la coiffure ou la boucherie ! Qui aurait pensé que l’on pouvait devenir un cadre du commerce, un ingénieur, un agent immobilier…Eh bien, aujourd’hui c’est possible. Et cette formule est en parfaite adéquation avec la demande des entreprises. Il est beaucoup plus séduisant de recruter un jeune présent dans l’entreprise que de le faire sur CV. Avec la formation par alternance, les entreprises s’ouvrent aux jeunes et réciproquement.  A noter aussi la proportion de filles en constante progression.

L’alternance, c’est un contrat de travail, et la clé, c’est avant tout, de trouver un employeur. Les aides apportées aux entreprises pour les inciter à prendre des jeunes sont importantes. Il faut vous servir de cet argument lors de votre recherche de maître d’apprentissage, ce qui demande une réelle énergie, mais ne baissez pas les bras.

La formation en alternance est basée sur une succession de périodes d’acquisition de savoirs-faire en entreprise et de périodes de formation théorique. L’alternance est une formation sous contrat de travail, on distingue deux types de contrats. Le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation, qui ont chacun leur public et leurs objectifs.

Pour qui ?

Le contrat d’apprentissage s’adresse uniquement aux jeunes de 16 à 25 ans (avec certaines dérogations).  Le contrat de professionnalisation  concerne les jeunes de 16 à 25 ans  qui complètent ainsi leur formation initiale et aussi les demandeurs d’emploi de 26 ans ou plus.

Quels objectifs ?

Le contrat d’apprentissage permet de décrocher un diplôme ou un titre répertorié. Tous les niveaux sont concernés, du CAP au bac pro, master…Il concerne aussi bien des entreprises publiques que privées, des professions libérales, des associations…

Le contrat de professionnalisation permet d’obtenir un diplôme ou un titre répertorié mais aussi une qualification reconnue par la branche professionnelle, uniquement dans le secteur privé.

Quelle durée ?

Pour le contrat d’apprentissage, de 1 à 3 ans selon le diplôme envisagé, et en général 24 mois.

Pour le contrat de professionnalisation, de 6 à 12 mois, avec possibilité d’extension à 24 mois.

Quel financement, quel salaire ?

Pour le contrat d’apprentissage, la formation de l’apprenti est financée par l’état, les régions et les entreprises.

Pour le contrat pro, la formation est financée par l’OPCA (organisme paritaire collecteur agrée) dont dépend l’entreprise.

La rémunération varie en fonction de l’année et de l’âge de l’alternant  et est différente selon le type de contrat.

Pour le contrat d’apprentissage et la première année, de 25% du SMIC à 16-17 ans, 41% à 18-20 ans et 53% à plus de 21 ans. Pour la deuxième année, 37% de 16 à 17 ans, 49% de 18 à 20 ans et 61% à plus de 21 ans.

Pour le contrat de professionnalisation et la première année, de 30% du SMIC à 16-17 ans, 50% à 18-20ans et 65% à plus de 21 ans. Pour la deuxième année, 45% de 16 à 17 ans, 60% de 18 à 20 ans et 75% à plus de 21 ans.

Enfin, l’alternant est considéré comme un étudiant et un salarié. Il bénéficie de ce fait des avantages de l’un (accès aux réductions tarifaires  cinéma, sport…aux restaurants universitaires…) et de l’autre (rémunération, protection sociale, congés…).Depuis cette année  une carte d’étudiant des métiers lui sera délivrée.

L’alternance est un moyen d’apprentissage  riche.  Il ne faut pas oublier cependant que suivre la formation n’est pas équivalent à obtenir le diplôme. Il faut être assidu, autonome, énergique, motivé et organisé. Depuis quelques années, l’apprentissage se développe largement dans l’enseignement supérieur, en séduisant toujours plus de jeunes, d’entreprises et d’écoles. Ce dispositif offre aux jeunes de réelles perspectives d’insertion et d’emploi durable. Plus de 70% des apprentis ont un travail à l’issue de leur formation.

 

Article rédigé par Suzelle Bernard

 

A lire également :

- L’alternance : avant et après le bac

 

 

 

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN L’ALTERNANCE : UNE FILIÈRE DE LA RÉUSSITE

Leïla

20 ans

UNIVERSITÉ GRENOBLE ALPES (COMUE)

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié